Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • Merci professeur !

    Sans bruit et sans un mot



    En quoi les expressions « sans bruit » et « sans un mot » sont-elles différentes ? Comment employer la préposition « sans » ? Le professeur répond à nos questions.

    Présentation : Bernard Cerquiglini

    Transcription

    A+ B Syllabes Métaphores W  Oxymores Si sa saucisses sent ces 600 saucisses… X Y Bonjour, Professeur. Bonjour, Marie. Voici une question qu'on nous a envoyé Philippe du Canada. Il veut différencier sans bruit et sans un mot, et comprendre pourquoi l'un des deux prend l'article et l'autre reste coi. Sans bruit ou sans un mot, écoutons l'orateur. La parole est à vous. Dites-nous, Professeur. En effet, chère Marie, on peut se demander quand le substantif introduit par la préposition sans, prend ou (...)

    A+ B Syllabes Métaphores W  Oxymores Si sa saucisses sent ces 600 saucisses… X Y Bonjour, Professeur. Bonjour, Marie. Voici une question qu'on nous a envoyé Philippe du Canada. Il veut différencier sans bruit et sans un mot, et comprendre pourquoi l'un des deux prend l'article et l'autre reste coi. Sans bruit ou sans un mot, écoutons l'orateur. La parole est à vous. Dites-nous, Professeur. En effet, chère Marie, on peut se demander quand le substantif introduit par la préposition sans, prend ou ne prend pas de déterminant. Il s'agit d'une différence d'intention. Si l'on entend signifier seulement la négation d'un concept, l'absence d'une réalité, un déterminant ne s'impose pas, une bière sans alcool, un café avec ou sans sucre, un régime sans sel, partir sans bruit, un homme sans scrupule. Nous sommes alors très près d'expressions lexicalisées, sans arrêt, sans contexte, sans crainte, sans doute, sans effort, sans exemple, sans peur et sans reproche. J'en reste sans voix. En revanche, si l'on insiste sur cette absence ou cette privation, si l'on entend signifier que ce manque est complet, total, absolu, un déterminant apparaît. C'est le cas quand une épithète est présente, sans le moindre faux pas, sans la plus petite indication, sans une modeste poignée de main, comparer un homme sans scrupule et sans le moindre scrupule. L'article employé sans épithète peut avoir une valeur adjectivale. Il est alors équivalent d'un seul. Comparer partir sans bruit, simple indication notionnelle, et partir sans un bruit, affirmation de la complétude du manque, on part sans même faire un seul bruit. On part sans un mot, sans un sourire, sans un regard. Les choses sont donc claires, sans doute ou sans un doute, sans aucun doute, du moins, cher Philippe, je l'espère. A+ B

    Syllabes

    Métaphores

    W

     Oxymores

    Voir plusmoins
    00:02:19
    Tous publics
    Tous publics