Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • Merci professeur !

    Ouvrier, ouvrage, oeuvrer



    Quel est le point commun entre les mots « ouvrier », « ouvrage » et « oeuvrer » ? Comment sont-ils apparus dans la langue française ? Que signifient-ils ? Découvrez la leçon du professeur.

    Présentation : Bernard Cerquiglini

    Transcription

    A + B Syllabes Métaphores W Oxymores J'estime que tu t'escrimes et t'exprimes exécrablement. X Y

    Bonjour, Professeur ! Bonjour, Marie !

    J'ai ici un courriel qui nous est envoyé par Michel, de Belgique. Il veut être initié à l'étymologie du terme "ouvrier", et sa relation avec "ouvrage"et "œuvrer". La question est parfaite pour le travailleur que vous êtes. Mettez-vous à l'ouvrage, Professeur ! Je m'y mets, chère Marie. "Opus" est l'un des mots latins qui ont produit l (...)

    A + B Syllabes Métaphores W Oxymores J'estime que tu t'escrimes et t'exprimes exécrablement. X Y

    Bonjour, Professeur ! Bonjour, Marie !

    J'ai ici un courriel qui nous est envoyé par Michel, de Belgique. Il veut être initié à l'étymologie du terme "ouvrier", et sa relation avec "ouvrage"et "œuvrer". La question est parfaite pour le travailleur que vous êtes. Mettez-vous à l'ouvrage, Professeur ! Je m'y mets, chère Marie. "Opus" est l'un des mots latins qui ont produit le plus de vocabulaire français. Sur son pluriel "opera", "les travaux", le latin avait formé l'adjectif substantivé "operarius", qui désignait un "homme de peine". Il a donné le mot français "ouvrier", avec le sens "d'agent". Dès le 12ème siècle, il prend la signification moderne de "personne louant ses services, moyennant un salaire, pour effectuer un travail manuel". Aujourd'hui, le mot s'applique surtout à un "travailleur manuel du bâtiment", ou des travaux publics. Pour les autres secteurs d'activité, le terme exige une détermination. Par exemple : "ouvrier agricole". Le pluriel "opera" a donné le féminin singulier "œuvre" qui, dès le 12ème siècle, désigne un "objet créé par le travail de quelqu'un", "c'est son œuvre". Puis, "l'activité qui a produit cet objet" : "La mise en œuvre". Au 13ème siècle, le suffixe "-age", qui désigne une action, a formé le dérivé "ouvrage", qui a longtemps signifié "action de travailler", "avoir du cœur à l'ouvrage", puis le produit de ce travail, "le gros ouvrage en architecture". "Ouvrage" paraît moins noble qu'"œuvre", en tous les cas, plus concret. "L'œuvre d'un écrivain est constituée de plusieurs ouvrages". Pour "œuvrer", formé sur "œuvre" au 12ème siècle, les choses sont claires. Ce verbe, très matériel au Moyen-Âge, ne subsiste plus que dans des emplois éminents. "Œuvrer", c'est "agir au service d'une cause qui a de la dignité". "Nous œuvrons tous ensemble au rayonnement de la francophonie". Cher Michel, voilà une œuvre exaltante.

    A + B Syllabes Métaphores W Oxymores

    X Y

    Voir plusmoins
    00:02:26
    Tous publics
    Tous publics