Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • Merci professeur !

    Onomastismes


    Quelle est la signification du mot « onomastismes » ? Quelle est son origine ? Que définit-il à l'heure actuelle dans la langue française ? Le professeur nous explique.

    Présentation : Bernard Cerquiglini

    Transcription

    Bonjour Professeur. Bonjour Marie. Une question d'un téléspectateur sur notre appli mobile Merci Professeur. Ce bienheureux partisan de l'eudémonisme voudrait savoir le sens du mot onomastisme. Par votre connaissance, procurez le bonheur des curieux de la langue française, Professeur. Chère Marie, qu'ont en commun la poubelle et le godillot ? Ce sont des onomastismes, du grec onomazein, nommer, de onoma, le nom. Les grammairiens, de nos jours, appellent ainsi des noms propres devenus noms commun (...)

    Bonjour Professeur. Bonjour Marie. Une question d'un téléspectateur sur notre appli mobile Merci Professeur. Ce bienheureux partisan de l'eudémonisme voudrait savoir le sens du mot onomastisme. Par votre connaissance, procurez le bonheur des curieux de la langue française, Professeur. Chère Marie, qu'ont en commun la poubelle et le godillot ? Ce sont des onomastismes, du grec onomazein, nommer, de onoma, le nom. Les grammairiens, de nos jours, appellent ainsi des noms propres devenus noms communs. Alexis Godillot, à la tête de manufactures de tannerie, fabrica, vers 1850, de solides chaussures de marche qui équipèrent longtemps les armées françaises, des godillots. Eugène Poubelle, préfet de la Seine dans les années 1880, s'engagea dans la lutte contre l'insalubrité des rues de Paris. Il obligea les Parisiens à mettre leurs détritus dans des boîtes en fer prévues à cet effet, les poubelles. On connaît bien d'autres inventeurs qui ont laissé leur nom à leur invention. Louis Braille, inventeur du système d'écriture braille pour aveugles, les frères Montgolfier, inventeur de la montgolfière, François Barrême, mathématicien du dix-septième siècle, inventeur de la grille de calcul le barème. Louis de Béchamel, financier devenu maître d'hôtel de Louis XIV, créateur d'une sauce blanche, la béchamel. L'attribution du nom propre peut être un hommage rendu postérieurement. Le chimiste Jean-Antoine Chaptal a donné son nom à la chaptalisation du vin. On doit, à Louis Pasteur, la pasteurisation. On parle aujourd'hui de parkérisation du vin, d'ubérisation de l'économie. Nous avons les héros que nous méritons.

    Voir plusmoins
    00:02:10
    Tous publics
    Tous publics