Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • Merci professeur !

    Trace

    Une chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents.

    Présentation : Bernard Cerquiglini.

    Transcription

    Trancher le cou du tronc, couper le tronc du cou.

    Bonjour, Professeur ! Bonjour, Marie.

    Une question envoyée par un un dessinateur sur notre appli mobile Merci professeur ! Ce mobinaute vous invite à retracer le fil de toute l'histoire du mot "tracé". Suivez la trace de ce mot. Tel un chasseur, nous sommes à l'affût. Dites-nous, Professeur. Suivez-moi, chère Marie. Le verbe "tracer" est issu d'un latin populaire "tractiare", dérivé du participe passé "tractus", tirer. (...)

    Trancher le cou du tronc, couper le tronc du cou.

    Bonjour, Professeur ! Bonjour, Marie.

    Une question envoyée par un un dessinateur sur notre appli mobile Merci professeur ! Ce mobinaute vous invite à retracer le fil de toute l'histoire du mot "tracé". Suivez la trace de ce mot. Tel un chasseur, nous sommes à l'affût. Dites-nous, Professeur. Suivez-moi, chère Marie. Le verbe "tracer" est issu d'un latin populaire "tractiare", dérivé du participe passé "tractus", tirer. Le verbe "tracer" a d'abord eu le sens de "tractiare" : laisser une trace. Depuis le 16ème siècle, "tracer" est plutôt lié à l'idée de trait qu'à celle de trace. Il signifie "ouvrir une voie", tracer un chemin ; ou tout simplement, "tirer un trait sur une surface" : tracer une circonférence, une courbe, une droite. "Tracé" en est le participe passé. Il a été substantivé à la fin du 18ème siècle. "Le tracé" désigne d'abord l'ensemble des opérations qui conduisent à l'exécution d'un dessin. Ainsi, les instruments de tracé sont le compas, le T, l'équerre, etc. Par dérivation, le terme se dit du résultat de l'opération de traçage. Il est alors synonyme de "graphisme". On parle d'un tracé continu, rectiligne, sinueux. "Un médecin examine le tracé d'un encéphalogramme." "Le tracé" en vient à désigner une façon particulière de dessiner une ligne, de former des lettres, de déposer des signes. Il est synonyme alors de "style graphique". Le philosophe Alain remarquait avec bon sens que, dans un dessin, on reconnaît davantage le tracé de l'artiste que le modèle.

    Voir plusmoins
    00:02:08
    Tous publics
    Tous publics