Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • Merci professeur !

    Hystérique



    Que signifie « être hystérique » ? Quelle est l'étymologie de cet adjectif ? Comment a-t-il évolué ? Comment l'employer à bon escient ? Le professeur nous répond.

    Présentation : Bernard Cerquiglini

    Transcription

    Syllabes



    Métaphores



    W



    Oxymores



    "Tatie, ton thé t'a-t-il ôté ta toux ?" disait la tortue. X Y

    Bonjour professeur. Bonjour Marie. J'ai ici un courriel que nous avons reçu d'un téléspectateur aux idées préconçues. Être un homme, d'après le sens étymologique, lui interdit d'être qualifié d'hystérique. Rassurez-le, sans pour autant être offenseur, et prouvez qu'il peut l'être. (...)

    Syllabes



    Métaphores



    W



    Oxymores



    "Tatie, ton thé t'a-t-il ôté ta toux ?" disait la tortue. X Y

    Bonjour professeur. Bonjour Marie. J'ai ici un courriel que nous avons reçu d'un téléspectateur aux idées préconçues. Être un homme, d'après le sens étymologique, lui interdit d'être qualifié d'hystérique. Rassurez-le, sans pour autant être offenseur, et prouvez qu'il peut l'être. N'est-ce pas, professeur ?

    En effet, chère Marie. Un homme peut-il être hystérique ? Le terme, en effet, fut emprunté vers 1600 au bas latin médical "hystericus", issu du grec "hustericos", qui concerne la matrice, de "hustera", l'utérus. "Hystérique" et "hystérie", formés par dérivation régressive au 18ème siècle, se sont d'abord employés seulement en parlant des femmes. Ils désignaient des troubles psychiques à coloration d'érotisme morbide, dont on pensait qu'ils avaient pour siège l'utérus. Mais, les termes ont connu une double évolution. D'une part, l'hystérie a reçu en psychiatrie une définition différente et plus large. Depuis Charcot, elle est une névrose ou modalité d'expression emphatique, accompagnée de symptômes organiques : convulsions, etc, et de délire. En tant que telle, elle concerne aussi bien l'homme que la femme. D'autre part, "hystérie" a connu un emploi dérivé devenu courant. Synonyme de "délire", de "frénésie", il désigne une excitation violente, inattendue, spectaculaire, voire exagérée. "Hystérique" se dit, par suite, de tout comportement excessif, de toute personne exaltée. Émile Zola traitait Barbey d'Aurevilly de "catholique hystérique". On en conclue que les dames n'ont plus le privilège de l'hystérie. Messieurs, vous pouvez être hystériques. Vous voilà rassurés. Syllabes



    Métaphores



    W



    Oxymores



    X Y

    Voir plusmoins
    00:02:15
    Tous publics
    Tous publics