Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • Merci professeur !

    Du collabo au collab

    o

    Qu'est-ce qu'un « collabo » ? Comment réussir à l'intégrer dans nos phrases ? Ce mot a-t-il toujours eu la même signification ? Le professeur nous renseigne sur le sujet.

    Présentation : Bernard Cerquiglini


    Transcription

    A + B

    Syllabes

    Métaphores

    W

    Oxymores

     Sache que ça se cache et cache que ça ne se sache. X Y Quelque chose vient de changer dans la morphologie de la langue française : la règle qui permet d'abréger les mots. Ce n'est pas rien. Traditionnellement, la troncation, comme disent les savants, respecte la coupe syllabique. Je m'explique. Syllabez avec moi. Pneumatique : pneu. Adolescent : ado. Comme on le voit, une consonne commence (...)

    A + B

    Syllabes

    Métaphores

    W

    Oxymores

     Sache que ça se cache et cache que ça ne se sache. X Y Quelque chose vient de changer dans la morphologie de la langue française : la règle qui permet d'abréger les mots. Ce n'est pas rien. Traditionnellement, la troncation, comme disent les savants, respecte la coupe syllabique. Je m'explique. Syllabez avec moi. Pneumatique : pneu. Adolescent : ado. Comme on le voit, une consonne commence après la coupe syllabique, la partie du mot qui n'est pas conservée dans l'abréviation. Pneu-matique. Ado-lescent. Ainsi, aux heures noires de l'Occupation, on qualifiait les partisans français du régime nazi de "collaborateurs", terme abrégé en "collabo", et abrégé correctement. Une terminaison en "o", ce qui est courant dans la langue familière - métro, vélo, socialo, parano - et la consonne suivante restant de l'autre côté de la coupe syllabique dans la partie abandonnée par la troncation. Collabo-rateur. Depuis quelques années, le français, d'une part, privilégie la troncation bisyllabique, c'est-à-dire qui produit des mots de deux syllabes. Un "docu", une "promo" pour les "infos" de "l'actu". D'autre part, il semble apprécier les mots brefs terminés par une consonne. Pour cela, il conserve la consonne initiale de la syllabe suivante. Ainsi, "colocataire" devient coloc'. Le résultat est parfois stupéfiant. Chez les diplomates, ambass'pour "ambassadeur". Chez les policiers : perquis', perquisition. Constat': constatation. Gardav': garde à vue. Celui qui collabore à une entreprise, à un projet, est aujourd'hui un collab'. Du collabo au collab', il y a de quoi méditer. De la trahison au partage. Du trisyllabe au bisyllabe. De la finale vocalique et populo à la consonne qui ferme le mot comme on claque une porte. Saluons sans purisme ce dynamisme de la langue. 

    A + B

    Syllabes

    Métaphores

    W

    Oxymores

    X Y

    Voir plusmoins
    00:02:18
    Tous publics
    Tous publics