Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Les Haut-Parleurs

    Ton arbre sur la Tour Eiffel -Michaël en France

    Naziha Mestaoui s'empare de la Tour Eiffel pour la COP21 et vous propose d'y faire pousser un arbre dessus, grâce à une appli géniale, "1 Heart, 1 Tree". Petit portrait de l'artiste et de sa nouvelle installation vidéo.
    Crédits :
    Michaël Mitz

    Transcription

    (Michael) Bonjour, je m'appelle (Michael Mithe), je suis réalisateur et j'habite à Paris. Naziha Mestaoui est une artiste qui propose des œuvres audiovisuelles magistrales et engagées. Dans le cadre de la COP 21, elle présente un nouveau projet qui s'appelle "One heart, one tree".

    (Naziha Mestaoui) L'idée c'est de créer une oeuvre d'art qui permet à chaque personne de donner vie à un arbre virtuel, qu'il va voir pousser au rythme du battement de son cœur, sur la tour Eiffel, pendan (...)

    (Michael) Bonjour, je m'appelle (Michael Mithe), je suis réalisateur et j'habite à Paris. Naziha Mestaoui est une artiste qui propose des œuvres audiovisuelles magistrales et engagées. Dans le cadre de la COP 21, elle présente un nouveau projet qui s'appelle "One heart, one tree".

    (Naziha Mestaoui) L'idée c'est de créer une oeuvre d'art qui permet à chaque personne de donner vie à un arbre virtuel, qu'il va voir pousser au rythme du battement de son cœur, sur la tour Eiffel, pendant la conférence sur le climat, et tous les arbres virtuels qui vont être générés dans le cadre de "One heart, one tree" seront réellement plantés dans des programmes de reforestation sur les 5 continents, et on va pouvoir les suivre pendant 3 ans. Pour le faire il faudra charger une application, chacun va pouvoir mettre son doigt sur la cellule photographique. Je vais récupérer le rythme cardiaque de chacun grâce à l'analyse en fait du changement de teinte qui est lié au flux sanguin dans le doigt. C'est au rythme du battement de votre cœur qu'on va voir pousser notre arbre sur la tour Eiffel, chaque arbre sera unique, et chaque arbre sera associé à un mot ou à un nom qu'on aura choisi de lier à cet arbre, et du coup l'idée c'est justement de reforester toute la tour Eiffel pendant la conférence sur le climat, et d'être de plus en plus nombreux finalement à s'impliquer, à s'engager, à passer à l'action.

    (langue étrangère)

    (Naziha Mestaoui) Quand j'ai imaginé "One heart, one tree" c'était en Amazonie, dans la forêt, et j'ai tout de suite imaginé quelque chose de monumental. Quand j'ai appris que la conférence pour le climat de l'ONU se tenait à Paris, il me semblait évident de choisir le monument le plus connu au monde, qui est la tour Eiffel, comme emblème justement de cet avenir vers lequel on peut aller, de cette idée justement d'union collective de plein d'individus dans le monde autour d'un autre système de valeurs, autour d'une autre forme de conscience, autour d'un autre rapport à la nature. L'objet du projet c'est justement de faire prendre conscience qu'un arbre ce n'est pas du bois, ce n'est pas un outil qui nous permet de compenser le carbone, c'est une autre vie avec laquelle il y a toute une série de ponts et de connexions qui sont possibles, et ça c'est finalement… enfin ce sont des choses que j'ai vécues en Amazonie avec les Indiens. Pour eux justement la forêt c'est leur extension. Ils ne se sentent pas du coup complètement extérieurs à leur environnement, ils en font intégralement partie, et pour eux les arbres sont des esprits avec lesquels ils sont capables d'échanger, de communiquer. C'est d'autres êtres vivants en fait, ce n'est pas du tout de la matière, ce n'est pas du tout inerte, ce sont des intelligences, des êtres vivants avec lesquels ils sont capables d'échanger. Certains arbres sont des bibliothèques dans lesquelles ils vont chercher des informations précises, et c'est cette réalité-là qui m'a donné envie de créer une oeuvre d'art qui questionne chez nous justement le rapport qu'on entretient à la nature, aux vivants et aux arbres en particulier.

    (Michael) Je voulais vous parler du projet de Naziha parce que son projet m'a touché, et je trouve que c'est une artiste qui va assez loin, qui a des visions utopiques, mais qui arrive à les réaliser. Si ce projet vous intéresse, téléchargez l'appli, allez voir votre arbre se développer sur la tour Eiffel, c'est assez joli, et en même temps vous aurez planté un arbre dans une zone qui en a besoin.

    Voir plusmoins
    Publié le 18 nov. 2015
    00:03:14
    Disponible jusqu'au : 19 nov. 2020
    Tous publics
    Tous publics