Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Les Haut-Parleurs

    Inde : la rappeuse contre la multinationale

    Par Manmeet en Inde

    #SOCIETE


    Sofia Ashraf est Indienne, rappeuse et très en colère contre Unilever. Dans le sud du pays, cette usine de thermomètres de la multinationale a entraîné de graves pollutions et de nombreux décès. Pour l'artiste, c'est du racisme environnemental. Et elle ne lâchera pas le micro tant que justice ne sera pas faite.


    Crédits : Manmeet

    Transcription

    Bonjour à toutes et à tous. Nous sommes à Delhi, la ville la plus polluée du monde. Comme vous pouvez le voir, nous vivons dans un brouillard de pollution, et c'est le cas de tout le pays. Même les espaces naturels qui devaient être protégés ne sont pas à l'abri de la pollution. C'est le cas également de Kodaikanal, située au sud de l'Inde. La multinationale Unilever a installé son usine de thermomètres dans cette ville. Résultat : la population locale a été affectée par l'empoisonnement au merc (...)

    Bonjour à toutes et à tous. Nous sommes à Delhi, la ville la plus polluée du monde. Comme vous pouvez le voir, nous vivons dans un brouillard de pollution, et c'est le cas de tout le pays. Même les espaces naturels qui devaient être protégés ne sont pas à l'abri de la pollution. C'est le cas également de Kodaikanal, située au sud de l'Inde. La multinationale Unilever a installé son usine de thermomètres dans cette ville. Résultat : la population locale a été affectée par l'empoisonnement au mercure. Les conséquences ont été dramatiques : maladies, cancers, lésions au cerveau, etc. Heureusement, les choses commencent à changer, grâce à l'aide des activistes comme la jeune rappeuse Sofia Ashraf.

    Bienvenue à Kodaikanal, dans le sud de l'Inde. Une jolie petite ville touristique pour ceux qui veulent fuir la chaleur de la ville et sa pollution. Balades en forêt, pédalo sur le lac sont au programme. Pour le reste, c'est un peu plus compliqué, la faute à Unilever et son usine de thermomètres qui a déversé illégalement les déchets du mercure en pleine nature. Grâce à Sofia Ashraf, une artiste qui milite depuis des années pour les habitants de Kodaikanal, Unilever a été forcée d'admettre ses erreurs. (Langue étrangère)

    En 2018, malgré des compensations financières versées aux anciens employés de l'usine, Unilever n'a toujours pas nettoyé l'environnement à des standards acceptables selon l'association Jhatkaa.

    20 milligrammes de mercure par kilo sont toujours présents dans le sol, soit 20 fois le taux maximum autorisé au Royaume-Uni. (Langue étrangère)

    Les activistes dénoncent un racisme environnemental et lancent une nouvelle campagne pour forcer Unilever à nettoyer Kodaikanal, comme l'explique Nityanand Jayaraman, porte-parole de Jhatkaa. (Langue étrangère)

    Pour les activistes indiens, faire entendre la voix des opprimés c'est un parcours du combattant. Avec au pouvoir des conservateurs d'extrême droite, ils ont du mal à se faire entendre. Mais, pour Sofia Ashraf, les réseaux sociaux ont changé la donne. (Langue étrangère)

    Voilà, c'était Manmeet Singh pour Les Hauts-Parleurs, j'espère que ce sujet vous a plu. N'hésitez pas à partager notre vidéo et rendez-vous très bientôt sur Les Hauts-Parleurs ! (Langue étrangère)

    Voir plusmoins
    Publié le 18 sept. 2018
    00:06:35
    Disponible jusqu'au : 19 nov. 2020
    Tous publics
    Tous publics