Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Les Haut-Parleurs - dans ma tête

    Épisode 1 - La schizophrénie

    Rencontre avec Naama, qui souffre de schizophrénie. Elle raconte comment cela a impacté son quotidien, comment elle a appris à gérer ses idées délirantes. Sa parole sincère nous emporte loin des clichés qui entourent ce trouble.

    Par Océane en France

    Crédits :
    Écriture et réalisation : Océane Lerouge
    Produit par Claire Leproust
    Chargés de production : Lucas Depraeter, Barbel Bouddia
    Image : Océane Lerouge, Clémentine Baude
    Montage : Gabriel Tardif, Elvina Attali
    Habillage et générique : Gabriel Tardif
    Rédaction en chef : Elvina Attali
    Illustrations images et sonores : Extraits du clip vidéo Order from Chaos de Max Cooper (direction artistique et design sonore) et Maxime Causeret (images et design graphique)
    Musique générique : Who's there - Peter Sandberg
    Musique additionnelle : Crystalis - Joseph Beg
    Remerciement : Antoine Pelissolo, APHP
    Fablabchannel : Claire Leproust
    TV5MONDE : Hélène Zemmour, Cécile Quéniart
    Francetv slash : Tiphaine De Raguenel, Antonio Grigolini, Nelly Pintaud, Vanille Cabaret, Léna Sichez

    Pour aller plus loin: https://schizinfo.com/


     


    Transcription

    Dans ma chambre je n'ai pas de posters de tout et mes voisins me disaient Fais gaffe on te regarde. Il y a des caméras et j'étais persuadé que les personnages étaient vrai et qu'il me fixait se moquer de moi.

    Et les couches cachées sous la couette je me suis mise à pleurer et à crier Sting rend fou de terreur. Pourquoi moi. Pourquoi ça m'est arrivé.

    Salut Océane. Aujourd'hui je suis allé rencontrer nana. Elle souffre de schizophrénie éthylique et elle était contente q (...)

    Dans ma chambre je n'ai pas de posters de tout et mes voisins me disaient Fais gaffe on te regarde. Il y a des caméras et j'étais persuadé que les personnages étaient vrai et qu'il me fixait se moquer de moi.

    Et les couches cachées sous la couette je me suis mise à pleurer et à crier Sting rend fou de terreur. Pourquoi moi. Pourquoi ça m'est arrivé.

    Salut Océane. Aujourd'hui je suis allé rencontrer nana. Elle souffre de schizophrénie éthylique et elle était contente qu'on prenne le temps de se poser pour en parler parce qu'elle en a marre des clichés qu'on a sur ce trouble psychique. Marre que les gens flippe juste quand on prononce ce mot et en parler ça permet de faire un peu bouger les choses.

    ça fait quand même bien donner tout dire OK j'ai mis un nom sur ce qui m'arrive. Tu ne dis pas que le film qui met tout le monde dans des cases dans des étiquettes. Mais on s'est dit choqué en lisant je me suis rendu compte que comme on ne l'a jamais.

    Vraiment le début du début c'était un 14 ans. J'ai fait une grosse dépression et jamais dire jamais des visions d'horreur de cauchemar. On va me tuer après moi tout le monde complote contre moi. Comme quoi je me renvoie chez moi. De plus je parle à tous mes amis et. Même la dépression en général ça a duré 15 mois un an et le temps passé j'étais mal qualifié je. Me suicider. Et. Quand je suis arrivée en seconde générale je suis allé voir la psychologue de mon lycée.

    C'est bizarre comme y des phases un peu extrêmes et m'orienter vers l'infirmière du lycée qui m'a orienté vers les urgences qui était juste en face du lycée pour aller aux urgences. Je suis psychiatre. Et hospitalisée en hôpital psychiatrique la première est à côté de moi. Elle a mon dossier dans les mains et moi je suis curieuse schizophrénie systémique. Du coup je vois devant moi je me dis c'est pas ça c'est pas moi c'est pas mon dossier. Quand j'ai vu le mot sur le dossier Ben j'ai ressenti de la peur parce que forcément quand on lit schizophrénie je me suis dis pas non. C'est pas moi je suis pas schizophrène.

    Bah chacun est libre d'estimer que je n'est pas ce que c'était. Je me renseigne un peu sur internet et je vois que la fouine d'estimer que ça coupe les symptômes la schizophrénie et la bipolarité je me suis dit peut être pas tort. C'est peut être ça oui. N'est. Pas. Terminé. Il y a plusieurs types de schizophrénie mais il y a des trucs un peu c'est pour dire des idées délirantes des choses qui n'existent pas du genre je croise le regard de quelqu'un je me dis ça y est il se moque de moi il y pense à moi de l'humanité en regardant à Limoges comme à l'école. Comme quoi il y a des gens qui rigole dans la rue entre eux. Forcément ils se moquent de moi. En fait non ils ne connaissent même pas pourquoi se moquer de moi. Il y a des hallucinations ça touche tous les sens. C'était principalement des voix j'entendais des hallucinations au niveau du toucher principalement des insectes qui brillait sur la peau. C'est comme s'il est plein et qui marchait comme ça partout sur le bras ou sur les jambes sur le visage. Je me dis c'est obligé. Les insectes sont là et je les voyais pas. Je me ils sont en dessous de la peau. Du coup je veux intéressantes pour les faire partir. Mais évidemment il y en a un qui sort. Mais je continuais de gratter je n'y approche pas été parce que j'avais un.

    Trouble de l'humeur bipolarité ça va des phases hautes avec des délires un peu mégalomaniaque et auto maniaque.

    J'avais traqué entre guillemets un garçon pendant trois ans au collège j'étais persuadé qu'il était amoureux de moi c'est un peu jeune à raconter mais je pensais que mon psychiatre a voté pour moi. Je ne sais pas quand ça m'est venu mais j'étais persuadé. Et du coup je le suivais du regard gênant raconté. Mais j'assume et ça aussi dépasse basse dépression. Ce qui me fait du bien. Si ce manga est un dessin c'est un peu mon cocon et je me réfugie là dedans. Je suis pas bien et quand j'entends des voix je dessine ou je m'occupe l'esprit en écoutant de la musique ou en lisant un bouquin. Au début c'était assez compliqué parce que pour moi j'étais braqué sur ce qu'elle disait je n'entendais plus rien. Mais. Maintenant j'arrive à aller faire passer. Un hôpital psychiatrique en un an et demi je suis allé huit fois à l'hôpital psychiatrique en général c'est mignon mais les gens sont en écoute quand même c'est bien des gens qui souffrent un peu comme nous on y va on n'est pas jugé les infirmières bah pas non plus. Ce n'est pas de leur histoire le drame était arrivé la famille les amis qui peut se poser des questions quand un hôpital psychiatrique où tout le monde s'est braqué a totalement lâché et tout les théories. La première réaction de mes amis de lycée c'était Oh mais t'es pas honnête est bizarre. Et je ne me rappelle même. ça m'a choqué parce que c'était contagieux que j'avais. ça m'a fait rire mais c'est totalement absurde parce que non ça ne l'est pas. Malaise psychique et psychique. C'est dans la tête. Ce n'est pas comme une grippe ça ne peut pas toucher.

    Tu étais bipolaire quoi qu'on entendait voir.

    Faut pas les écouter sur tout et n'importe quoi ils font tout pour me rabaisser je ne pas être écoutés couper les bras. Allez allez vous faire foutre je vais les dessiner je vais faire quelque chose je m'occupe et ça disparaît peu à petit. Je me dis Bon bah voilà je suis calmé.

    Impeccable parce que voluptueux chose que je n'ai pas bougé.

    ça aurait été menée comme ça.

    Il y a même deux trois ans j'aurais plutôt assumé. Je suis malade. J'ai tiré trois éléphants je dis que j'ai des troubles et surtout pas avec ça fait partie de moi.

    Honnêtement Naima m'a bluffé parce qu'elle a 18 ans donc pour aborder ce sujet à son âge il faut quand même être assez solide. Aujourd'hui c'est impressionnant le recul qu'elle a quand on entend des voix on fait quoi. On leur dit d'aller se faire foutre.

    Evidemment si vous vous retrouvez dans le cinéma ou si vous pensez qu'une personne de votre entourage est concernée le premier réflexe c'est d'aller consulter. La French touch 1% de la population. Et plutôt on la prend en charge le traitement très efficace.

    Voir plusmoins
    Publié le 30 oct. 2019
    00:07:09
    Disponible jusqu'au : 27 oct. 2024
    Tous publics
    Tous publics
    label.disponibilite