Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Les Haut-Parleurs

    Curitiba : déchets contre nourriture - Nolwenn au Brésil

    Dès les années 70, Curitiba a été pionnière en matière de développement durable. Son étiquette verte a attiré de nombreux habitants en quête d'une meilleure qualité de vie. Aujourd'hui, son modèle est en difficulté mais elle reste une des seules villes du pays qui a mis en place un tri des déchets à grande échelle.

    Crédits : Nolwenn Hervé

    Transcription

    Bonjour, je m'appelle Nolwenn HERVE j'ai 31 ans et j'habite à Rio depuis 2 ans, je travaille comme journaliste indépendante.

    Probablement comme vous je fais partie de cette génération à qui on a inculqué le tri sélectif.

    Donc aussi loin que je me souviennes, je trie mes déchets, j'essaie d'être écolo, sauf que depuis que j'habite au Brésil c'est devenu un peu plus compliqué que ça parce qu'ici on ne sensibilise pas vraiment les gens à la protection de l'environnement. (...)

    Bonjour, je m'appelle Nolwenn HERVE j'ai 31 ans et j'habite à Rio depuis 2 ans, je travaille comme journaliste indépendante.

    Probablement comme vous je fais partie de cette génération à qui on a inculqué le tri sélectif.

    Donc aussi loin que je me souviennes, je trie mes déchets, j'essaie d'être écolo, sauf que depuis que j'habite au Brésil c'est devenu un peu plus compliqué que ça parce qu'ici on ne sensibilise pas vraiment les gens à la protection de l'environnement. Je vous donne un exemple, vous faites vos courses vous passez en caisse, et d'office on vous met vos courses non pas dans un sac en plastique mais dans 2 sacs en plastique non réutilisables et puis en 2 ans de vie ici je n'ai pas souvenir d'avoir vu de poubelles de tri sauf dans les aéroports. Ça c'était jusqu'à ce que j'aille à Curitiba dans le sud du Brésil. Alors Curitiba ça ne vous dit peut-être rien pourtant elle a été modèle, elle a été pionnière en matière de développement durable dans les années 70 et ce dans le monde entier, avec notamment son système de transport en commun. Et donc à Curitiba on a trouvé le moyen d'inciter les habitants quelque soit leur couche sociale à trier leurs déchets. Dans les zones les plus défavorisées, on a mis en place le troc vert : vous ramenez vos déchets recyclables vous repartez avec de la nourriture en contrepartie, je suis allée voir comment ça marche.

    (langue étrangère)

    Alors il faut savoir qu'au Brésil, il y a peu de centres de tri de traitement des déchets, et à Curitiba 90% de la collecte des déchets recyclables sont assurés par les carinheiros ce sont un peu des éboueurs, des trieurs freelance et chaque jour chaque carinheiro va parcourir des kilomètres et des kilomètres pour ramasser des centaines de kilos de déchets recyclables, certains s'organisent en coopératives pour travailler dans de moins mauvaises conditions, c'est le cas de Rosy que j'ai rencontré.

    (langue étrangère)

    Le problème c'est qu'aujourd'hui ce modèle de ville durable bat l'aile parce que Curitiba été en quelque sorte victime de son succès écolo, elle a attiré beaucoup de nouveaux habitants, en très peu de temps et le résultat, les bus sont bondées, les décharges sont saturées, les embouteillages se multiplient, les inégalités entre les populations augmentent. Alors oui, au Brésil ça reste un exemple, mais moi je serais curieuse de savoir si de votre côté vous connaissez des villes comme ça qui ont été estampillées développement durable et qui on vraiment réussies à résister, à durer, à s'adapter au changement, à la démographie, j'attends vos retours.

    Voir plusmoins
    Publié le 26 janv. 2016
    00:03:34
    Disponible jusqu'au : 19 nov. 2020
    Tous publics
    Tous publics