Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Les Haut-Parleurs

    Bamako sous les ordures - Founé au Mali

    À Bamako, la présence des déchets est omniprésente. J'ai voulu vous parler de ces vendeuses de légumes installées au bord de la route et au-dessus du caniveau rempli d'ordures. Deux d'entre-elles nous expliquent - en bambara, la première langue nationale du Mali - pourquoi elles travaillent ici et leur quotidien.

    Crédits : Founé Diarra

    Transcription

    Salut tout le monde, je m'appelle Founé. Je vis à Paris, mais actuellement je suis à Bamako et j'en profite pour vous parler d'un sujet qui m'interpelle énormément : c'est l'insalubrité de la ville. Prenons le cas des femmes marchandes qui se trouvent au bord de la route et à proximité du caniveau, là où s'entassent chaque jour des milliers de déchets, ce que j'ai envie de comprendre c'est quelles sont les raisons qui motivent ces femmes à être à cet emplacement-là et pas ailleurs. J'ai pu renco (...)

    Salut tout le monde, je m'appelle Founé. Je vis à Paris, mais actuellement je suis à Bamako et j'en profite pour vous parler d'un sujet qui m'interpelle énormément : c'est l'insalubrité de la ville. Prenons le cas des femmes marchandes qui se trouvent au bord de la route et à proximité du caniveau, là où s'entassent chaque jour des milliers de déchets, ce que j'ai envie de comprendre c'est quelles sont les raisons qui motivent ces femmes à être à cet emplacement-là et pas ailleurs. J'ai pu rencontrer (Maya inaudible), c'est une marchande de fruits et légumes et elle nous explique ses motivations.

    (langue étrangère)

    Vous l'avez vu, cet environnement de travail a des conséquences sur la santé de ces femmes. Il faut rappeler que le Mali est un pays tropical donc propice à certaines maladies comme le paludisme. Selon l'UNICEF, cette maladie, contamine 350 à 500 millions de personnes par an et en tue un million.

    Certaines de ces femmes peuvent travailler jusqu'à tard dans la nuit, ce qui augmente les risques de maladies diarrhéiques et respiratoires, et c'est en fin d'après-midi que j'ai pu discuter avec (inaudible), qui nous parle des contraintes sanitaires de son lieu de travail.

    (langue étrangère)

    En plus des personnes, les animaux, eux aussi, sont exposés fortement à ces déchets puisqu'il n'est pas rare de les voir se nourrir directement dans ces tas d'ordures à Bamako. D'ailleurs, les autorités de la ville ont lancé en ce début d'année 2015 l'opération "Bamako, enfin ville propre", et c'est la société marocaine Ozone qui a remporté l'appel d'offre et qui assure à présent la gestion des déchets. Si vous aussi vous vivez constamment avec la vue des déchets, j'aimerais vraiment échanger avec vous sur cette problématique, sur ce problème de santé publique. Merci d'avoir regardé cette vidéo, je vous dis à très bientôt !

    Voir plusmoins
    Publié le 28 nov. 2015
    00:03:12
    Disponible jusqu'au : 19 nov. 2020
    Tous publics
    Tous publics