Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • L'invité

    Daphné Bürki, Natacha Krantz-Gobbi

    Invitées : Daphné Bürki, animatrice de télévision et chroniqueuse française ; Natacha Krantz-Gobbi, présidente des Victoires de la musique. 

    À l'occasion des Victoires de la musique qui se déroulent le vendredi 8 février à la Seine musicale, « L'Invité » reçoit Natacha Krantz-Gobbi, présidente des Victoires, et Daphné Bürki, présentatrice de cette 34e édition.

    Présentation : Patrick Simonin.

    Transcription

    Natacha Krantz-Gobbi, la patronne des Victoires de la musique et Daphné Bürki qui va animer cette soirée évènement. Daphné, c'est le plus grand concert en salle de l'année. On pourra le voir sur TV5 Monde. Qu'est-ce qui va se passer dans cette soirée ?

    C'est le plus grand concert de l'année, mais dans ce monde ! Puisque qu'est-ce qui va se passer ? Il va se passer une soirée complètement live, tout en direct, ce qui est très rare à la télévision, avec au moins 25-26 live en prime, (...)

    Natacha Krantz-Gobbi, la patronne des Victoires de la musique et Daphné Bürki qui va animer cette soirée évènement. Daphné, c'est le plus grand concert en salle de l'année. On pourra le voir sur TV5 Monde. Qu'est-ce qui va se passer dans cette soirée ?

    C'est le plus grand concert de l'année, mais dans ce monde ! Puisque qu'est-ce qui va se passer ? Il va se passer une soirée complètement live, tout en direct, ce qui est très rare à la télévision, avec au moins 25-26 live en prime, chaque musicien aura ses musiciens tout simplement, chaque artiste aura ses musiciens avec lui. Ça va être une fête incroyable, avec beaucoup de surprises, beaucoup de suspense, puisque les Victoires de la musique, il y a toujours un avant-après pour…

    Le suspense, c’est savoir qui va gagner. Alors, Natacha Krantz-Gobbi…

    Moi, je ne sais pas qui va gagner, je vous le dis tout de suite !

    On ne sait pas, mais on va le découvrir parce qu'on va en parler ici ! Il y a le vote du public aussi, Natacha Krantz-Gobbi. Ce qui caractérise ces Victoires, c'est ça au fond, c'est qu'on ne sait pas ce qui peut arriver. Il va y avoir des surprises et au fond, c'est du direct.

    Oui, le direct amène la spontanéité des artistes, les surprises, l'émotion, les ratés aussi…

    On espère qu’il n’y aura pas trop de surprises ratées…

    (Inaudible), c'est normal, c'est une émission folle qui dure plus de trois heures, donc, je crois qu'on est la seule au monde qui a vraiment ce défi et du live et des artistes différents, et qui fait surtout autant de prestations, puisqu'on est à peu près à 25 artistes qui jouent, ce qui est absolument phénoménal. Donc, c'est un tour de force physique pour les techniciens, les musiciens et beaucoup pour Daphné…

    Non, mais c’est vrai qu’il y a près de 400 techniciens qui travaillent sur cette soirée…

    C’est incroyable…

    C'est exceptionnel ce qui va se passer…

    Regardez, regardez un peu l'ambiance, là…

    (Langue étrangère) C'est la soirée où il faut être. On vous attend et j'aurai votre pointure. (Langue étrangère). Avec Daphné Bürki, Les Victoires de la musique, vendredi 8 février…

    (Inaudible) Elle est là, Daphné…

    Alors là, vous nous attendez, vous êtes dans un état pas possible déjà là !

    Mais parce qu’on a tous un souvenir devant les Victoires de la musique, où on découvre des artistes, où on voit les artistes qu'on a adorés et on a envie d'être avec eux, on a envie de danser ! C'est une fête hyper-populaire et j'invite tout le monde évidemment à danser devant son écran.

    Alors, ils seront vendredi sur France 2, après sur TV5 Monde. Ça va se passer à la Scène musicale, c'est un nouveau lieu et chaque année, on invente, on crée comme ça des nouveaux (inaudible)…on s'adapte fidèlement aux goûts et à ce qui se passe dans la musique.

    Oui. On a d’ailleurs, cette année, créé une nouvelle catégorie pour être en phase avec le marché. On a donc…comme la scène urbaine est très importante aujourd'hui, on a créé une catégorie supplémentaire qui est donc une catégorie rap. On va aussi pas mal parler des artistes qui marchent à l'international, parce que grâce au streaming et à l'essor du streaming, beaucoup d'artistes…en tout cas, il y a près d’une…il y a 35 artistes qui ont vraiment…

    Français…

    Oui…

    Qui ont explosé à l’international.

    Qui ont explosé à l’international…

    C’est 59% de l'exportation vers les pays européens et puis, une autre partie, grande, vers les États-Unis…

    Absolument.

    Ça marche, la chanson.

    Et on a nos artistes dans les grands festivals internationaux qui "chartent" aussi dans beaucoup de pays. Finalement, c'était important d'en parler.

    Et puis, il va y avoir la chanson de l'année et là, c'est le public qui va choisir.

    Tout à fait.

    Regardez ça…

    Chanson originale de l'année. Les chansons nommées sont : Je me dis que toi aussi de Boulevard des airs, Midi sur novembre de Louane et Julien Doré, Djadja d’Aya Nakamura, et Rêves bizarres d’Orelsan et Damso.

    Et ça, Daphné, c'est le public qui vote…

    Oui, tout à fait.

    C’est le public dans le monde qui va pouvoir voter jusqu'à la veille de l'évènement. Il va dire : "Voilà. C'est ça, notre chanson préférée".

    C’est cette chanson-là de l’année…Alors, c’est…J’ai…Les pronostics, je n'en ai pas. Donc, ne commencez pas à me demander qui, que, quoi, je ne sais pas !

    Secret.

    Non mais ce sont des artistes, c’est du très haut niveau encore cette année, donc je ne sais pas. Le cœur des internautes…on verra ça le jour J, le 8 février.

    Il faudra bien que quelqu'un gagne, c’est ça le…

    Il faudra bien que quelqu'un gagne, il faudra bien que quelqu'un reparte avec le V de la victoire.

    On a des noms, mais on ne va pas les citer tous. L'artiste masculin, ça va se jouer entre Bigflo et Oli, Etienne Daho, Eddy de Pretto. L'artiste féminine, ce sera entre Jeanne Added, Christine and the Queens et Vanessa Paradis. Que du beau monde…Et puis, beaucoup vont venir chanter en direct.

    Absolument.

    Exactement. Ils viennent tous ! Ils vont venir chanter et ils ne savent pas du tout s'ils ont gagné, nous non plus encore une fois, mais ils se mettent une sacrée pression parce que chaque tableau est différent en plus. Il va y avoir des scénographies particulières, il y en a qui vont prendre des gros risques ce soir-là, mais je ne vous dis pas qui. Il va se passer du grand spectacle.

    Oui, du grand spectacle parce que moi, j'ai quelques chiffres : il va y avoir 17 semi-remorques…

    Oui, qui vont monter sur scène… !

    Il y aura 700 projecteurs, 380 mètres carrés d'écrans, il a fallu une semaine d'installation, 24 heures sur 24…Ça bosse dur !

    Oui. 2,000 repas.

    Oui…

    Des litres et des litres de café.

    Avec 2,000 repas ! Ah ben (justement), vous mangez beaucoup !

    Beaucoup !

    Des litres de café…Non, mais il y a toute une partie de la France qui se déplace sur la Scène musicale pour donner un spectacle complètement…

    Non mais c’est un (barnum) inédit en télé…

    C'est magique…

    Ça crée du lien, ça crée du lien social, la musique, ça adoucit les mœurs. On en a besoin, là ! C’est…On a besoin des Victoires…

    La musique, c'est…Basiquement déjà, c'est une harmonie qui fait qu’il y ait quelque chose qui est harmonieux. Donc, c'est une…c'est une fréquence qui fait du bien et…

    C'est le bien culturel le plus accessible.

    Absolument.

    Ça vous accompagne sur tout. On a tous des moments de vie, des moments où ça va moins bien, des moments où ça va, il y a toujours la musique pour vous accompagner. Je crois que la musique, c'est ce qui se partage le plus facilement.

    Alors, il y a…En mythologie, (inaudible) magnifique. On dit : La musique a un pouvoir, un pouvoir énorme qui n'a pas vieilli, quelles que soient les mythologies, qu'elle soit chinoise, indienne etc. La musique a le pouvoir d'arrêter le temps, le pouvoir…La musique a le pouvoir de vous transporter là où vous voulez, quand vous voulez. La musique a le pouvoir de vous aider à comprendre qui vous êtes. Et enfin, la musique a le pouvoir de vous faire flirter avec la jeunesse éternelle.

    Ah, c’est beau…Trente-quatrième, il faut dire que 34 ans que ça dure, alors on est encore jeunes à 34 ans, hein…Daphné…Parce que j'ai un autre chiffre. Il va y avoir combien d'heures ? 20 heures de répétitions et vous, vous allez être en coulisses. Vous êtes comme ça, non ? Un peu…Non ?

    Moi, je suis concentrée. C'est notre job. On travaille beaucoup pour que ça ait l'air totalement fluide, tout ça et léger…

    Oui…Improviser…

    Je crois que ceux qui nous regardent ne doivent pas se dire : "Oh, là, là, ils ont travaillé"…Ça, non ! Il faut juste qu'ils s'éclatent. C'est tout. Moi, derrière, je gère mes émotions.

    C'est vrai que Daphné, je trouve, a apporté cette dimension qui est nécessaire lors d’une cérémonie qui est très sérieuse, mais en même temps, une dimension de légèreté et de créativité qui est vraiment liée à la musique. Et il fallait qu'on arrive à trouver un ton. Et je pense vraiment qu’avec Daphné, on l'a trouvé. A la fois de l'humour, du sérieux, du recul et en même temps, des émotions.

    Je rentre, hein…je peux rentrer chez moi…

    Oui, oui…Non, non, on va faire mieux ! Non, non, on va faire mieux ! On va dire : "Allez, on est tellement impatients que ça commence…Allez, on va commencer tout de suite ! C'est parti ! Les trente-quatrièmes Victoires de la musique, Daphné…".

    Sont ouverts !

    …"C'est à vous ! Ça commence, c'est parti !". On anticipe un peu, on est trop impatients…

    Moi, je ne vous dirai rien, je ne vous dirai pas ce qui se passe, mais il y aura des surprises jusqu'au bout. Parce que ça dure un certain temps, mais pas assez longtemps pour que tout soit raconté. Mais il va y avoir beaucoup de surprises.

    Merci, Daphné Bürki qui était là et puis évidemment, Natacha Krantz-Gobbi, la patronne de ces Victoires que TV5 Monde est tellement heureux de relayer dans le monde entier.

    Merci.

    Merci à toutes les deux, bonnes victoires cette année.

    Bonjour à vos millions, millions de téléspectateurs. C'était sympa d'être avec vous.

    Voir plusmoins
    00:08:11
    Tous publics
    Tous publics