Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • L'invité

    Avec Gabriel D'Almeida Freitas, Pier-Luc Funk, Samuel Gautier...

    Invités : Gabriel D'Almeida Freitas, Pier-Luc Funk, Samuel Gautier, Antoine Pilon, Catherine Brunet, Adib Alkhalidey.

    Patrick Simonin reçoit les comédiens du nouveau film de Xavier Dolan, « Matthias & Maxime ». Une émission inédite enregistrée lors du Festival de Cannes 2019.

    Présentation : Patrick Simonin.


    Transcription

    Bonjour l'équipe de Matthias et Maxime. Bonjour ! Le nouveau Xavier Dolan qui fait l'événement au Festival de Cannes. On peut citer, bon que les prénoms : Gabriel, Pier-Luc, Samuel, Antoine, Habib, Catherine. Adib !

    Qu'est-ce que j'ai dit ? Habib, mais ce n'est pas grave.

    Adib. Mais bon. Dans ce Dolan, je ne sais pas, qu'est-ce qu'on a envie de dire quand on sent que le public a été touché par cette histoire, cette émotion qui passe dans le film ? On a le goût de dire (...)

    Bonjour l'équipe de Matthias et Maxime. Bonjour ! Le nouveau Xavier Dolan qui fait l'événement au Festival de Cannes. On peut citer, bon que les prénoms : Gabriel, Pier-Luc, Samuel, Antoine, Habib, Catherine. Adib !

    Qu'est-ce que j'ai dit ? Habib, mais ce n'est pas grave.

    Adib. Mais bon. Dans ce Dolan, je ne sais pas, qu'est-ce qu'on a envie de dire quand on sent que le public a été touché par cette histoire, cette émotion qui passe dans le film ? On a le goût de dire merci, mais en même temps j'ai l'impression qu'on n'est même pas encore dans la réaction des gens, nous on est dans notre réaction, d'avoir vécu ce rêve, de faire un film avec nos vrais amis dans la vraie vie.

    Tant mieux si ça touche les gens, je pense que c'est le but dans un film. Il y a quelque chose de fun dans la réaction des gens. C'est quand même un film qui est, pas ciblé, mais qui est quand même le reflet d'une génération quand même assez précise, qui est la nôtre. C'est fun de voir plusieurs générations comprendre puis l'aimer autant, puis être touché de la même manière dont nous on peut touché, comprendre les enjeux et les problèmes… Pas juste montrer les jeunes blasés, chiants. Exact. chiens. ça va. être beau. Normal.

    C'est un film de bande en fait, c'est un film sur l'amitié. C'est un film sur les sentiments, parfois les sentiments se transforment.

    On assiste à ça dans le film. (inaudible) super intéressant dans l'amitié, on le disait tout à l'heure, mais souvent dans l'amitié, quand on passe à l'âge adulte, mais l'amitié perdure encore, donc c'est l'âge comme où on n'a rien, réellement un adulte. Maintenant, on a des enfants plus tard, on a une maison plus tard. Cette vie-là où chaque personne a des valeurs différentes, un choix de vie différent, mais ils se tiennent encore ensemble malgré malgré tout. C'est l'âge ingrat de l'amitié.

    Oui.

    Mais c'est de voir un groupe d'amis partir du même point de départ, de partir de la cour d'école. Et en devenant des adultes, ils prennent chacun leur chemin, mais… Avec ceux qui se greffent, ceux qui… Ça reste quand même super vivant. Il capte la vie, Xavier. Exact,

    C'est incroyable, d'ailleurs. C'est une fenêtre sur… J'ai envie de dire que c'est comme un zoo, c'est vraiment juste regarder des gens qui… Des animaux différents, mais qui vivent tous dans la jungle. Juste regarder des gens dans leurs habitats naturels, sans qu'il n'y ait de ligne directrice trop précise, trop prononcée.

    Les dialogues sont faits aussi en fonction de ça. Les dialogues ont été faits en fonction du fait qu'on regarde ça, qu'on les laisse vivre, qu'on laisse cette énergie-là, cette synergie entre les personnages.

    C'est aussi une histoire d'amour. Il faut quand même le dire. Il y a le sentiment amoureux. Qu'est- ce que le sentiment amoureux quand on le découvre et qu'on ne s'y attend pas.  Mais surtout, quand il arrive en dualité avec l'amitié. C'est surtout ça, c'est de mélanger des sentiments. C'est de prendre quelque chose de si simple que d'être des amis, de mettre ça en danger par rapport à un autre sentiment qui est l'amour. Puis, qu'est-ce qui sépare l'amitié de l'amour à part le désir ?

    Ce sont deux concepts tellement difficiles à décrire, à définir, mais qui en même temps sont extrêmement faciles à ressentir quand on le voit. On ne peut pas mettre de mots dessus, mais tout le monde sait.

    On comprend, on a tous déjà vécu ça. Si semblable mais c'est différent à la fois que, lorsqu'ils sont mélangés, il peut y avoir une confusion par rapport à ce que l'on ressent réellement, qu'est-ce que je suis en train de vivre comme humain qui grandit, qui vieillit ?

    Est-ce que ça peut exister ? La ligne est tellement mince, d'aimer un ami si fort à un moment donné que même des fois, on se pose des questions.

    Gab, il faut que je te dise quelque chose.

    On dort tous dans le même lit ici à Cannes, mais c'est correct. L'affiche du film, je vais vous la montrer, parce le sous-titre du film Matthias et Maxime, c'est Les Copains d'abord. C'est un film de copains. Les copains, c'est aussi une forme d'amour. À un moment donné, le fil entre les deux est là, il est permanent. Je pense que tu vas tout chercher dans l'amitié. Dans l'amitié, tu as la famille, tu as l'amour. L'amitié te fait vivre tous ces sentiments… La proximité, le confort. et ça englobe un peu tout. De préciser ces relations-là, c'est là que ça devient un peu…  

    Pour Xavier, je pense que c'est important aussi cette amitié-là, on en parle souvent entre nous et à quel point on s'aime, et à quel point on est chanceux d'être amis.

    Je pense que Xavier aussi avait envie de montrer ça. De le partager. De partager cette histoire d'amour entre nous.

    Il y a une sorte d'évidence, de simplicité dans sa caméra qui se faufile comme ça. Il y a des moments de grande intensité qui montent. On joue avec le spectateur aussi, qui quelque part est complice de ce qu'il voit. Vous jouez avec lui aussi, quelque part.

    Oui, même, je pense que Xavier, dans sa façon de réaliser, il voulait justement quelque chose de plus pris sur le vif, de plus dynamique. Dépendamment de ce qu'il voulait raconter. C'est presque un documentaire à certains moments. Ouais, exact.

    On a une caméra témoin un peu de vivre les trucs, même des fois il le refaisait puis il demandait au cadrage d'aller un peu plus vite pour qu'on consente un peu plus cette énergie-là parce qu'il se passe des trucs et le dialogue est tellement bien construit… C'est presque comment on enregistre des souvenirs.

    C'est tellement vrai ce qu'ils ont vécu qu'on pourrait tomber là-dessus dans 10 ans, puis sentir qu'on a filmé ça et qu'on a gardé ça pour nous. La caméra est comme quelqu'un dans un match, où quelque part se tourne vers la personne, qu'est-ce qu'il se passe ? Quelque chose de très, très intime, mais de très vrai.

    Vous êtes tous dans le nouveau Dolan. Rien que ça, c'est… Oui ! C'est exceptionnel.

    On a beaucoup de plaisir.

    Merci à tous.

    Merci !

    Voir plusmoins
    00:07:50
    Tous publics
    Tous publics
    label.disponibilite