Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • L'invité

    Gaëtan Roussel

    Invité : Gaëtan Roussel, auteur-compositeur-interprète français.

    Artiste complet, Gaëtan Roussel, le leader du groupe Louise Attaque, a enflammé la grande scène en plein air des Francofolies de La Rochelle, devant 15 000 personnes, avec les titres de son dernier album « Trafic » et les standards de son répertoire.

    Présentation : Patrick Simonin. Émission enregistrée aux Francofolies de La Rochelle 2019.

    Transcription

    Ca va Gaëtan ? 

    Très bien.

    Quel bonheur ! Si je disais, tiens un titre, comme ça, l'envie d'écouter quelque chose, ici, à La Rochelle. 

    Ces temps-ci je réécoute un groupe que j'aime beaucoup, c'est un duo new yorkais électro, qui s'appelle Ratatat, joli nom, et le titre s'appelle Seventeen Years.  Ecoute, tiens, c'est parti, on l'écoute.

    Tu es un magicien. Moi je dis que c'est un super générique. Vous allez le garder, vous allez voir. On va (...)

    Ca va Gaëtan ? 

    Très bien.

    Quel bonheur ! Si je disais, tiens un titre, comme ça, l'envie d'écouter quelque chose, ici, à La Rochelle. 

    Ces temps-ci je réécoute un groupe que j'aime beaucoup, c'est un duo new yorkais électro, qui s'appelle Ratatat, joli nom, et le titre s'appelle Seventeen Years.  Ecoute, tiens, c'est parti, on l'écoute.

    Tu es un magicien. Moi je dis que c'est un super générique. Vous allez le garder, vous allez voir. On va le garder, on va le mettre tous les jours pour notre série à La Rochelle, parce que TV5 Monde est tellement content d'être partenaire de ces Francofolies de La Rochelle, et puis toi, c'est une histoire d'amour La Rochelle. En tout cas, les Francofolies de La Rochelle sont adorables et très fidèles, ça fait plusieurs fois que je viens, puis ce qui me touche aussi, c'est que, ce soir par exemple, c'est avec la casquette solo sur la scène de Saint-Jean d'Acre, qui est juste en face de moi là… 

    La scène Jean-Louis Foulquier. 

    Jean-Louis Foulquier, exact. Jean-Louis Foulquier qui nous a tellement aidé avec mes camarades Louise Attaque au début, et je suis venu aussi avec Louise Attaque, mais je suis venu avec Rachida Brakni dans le cadre de (Les Dix) Soeurs, et du coup dans une autre salle, à la Coursive plus petite, parce que plus adaptée à ce qu'on propose avec les Dix Soeurs, et aussi dans le cadre d'une création autour d'un album d'Alain Bashung qui s'appelle Play Blessures qui est sorti dans les années 80… 

    Il avait été co-écrit avec Gainsbourg.

    Exactement. 

    Incroyable, c'est ça qui est génial aux Francos ici, c'est qu'on crée des choses comme ça, ça, ça avait été… 

    Voilà, et puis on suit, et puis si jamais on a envie de changer un petit peu, de proposer quelque chose d'un peu différent, les Francos vous suivent aussi. C'est ça que je voulais souligner, donc ça c'est un bonheur. 

    Si on avait envie d'écouter pour le coup une chanson du dernier album de Gaëtan Roussel, on écoute quoi, tiens ? 

    Je ne sais pas. C'est plutôt vous qui choisissez. Moi j'aurais envie de un peu d'espoir, non ? Alors hop.

    Ah c'est beau on peut dire ici le décor. Là on va montrer la mer. Ca donne envie de chanter dans un lieu pareil non ?

    Ah oui, puis là on respire, c'est super, ça donne envie de bien faire ce qu'on a à faire, pour bien profiter de tout ce qu'il y a autour après

    L'album s'appelait Trafic, c'est un album qui parle de la mémoire aussi, qui parle, on l'a vu dans la chanson Hope, qui parle aussi des mots, qui parle d'une certaine mélancolie, mais… 

    Mélancolie avec l'espoir pour le coup dans ce qu'on vient écouter. Il est évidemment dans le mot en anglais Hope, puis il est dans le rythme, autant les mots parlent de la mémoire, et surtout de la perte de la mémoire, mais le rythme, je l'espère, permet d'avancer. C'est aussi pour ça que j'ai appelé l'album Trafic, parce que pour moi Trafic, c'est l'inverse de l'embargo, c'est le mouvement, c'est la fluidité, le trafic n'est pas toujours à l'arrêt, par exemple en voiture. J'aime bien cette idée là, c'est pour ça que je l'ai appelé comme ça.

    Un duo avec Vanessa qui est extraordinaire. Tu me manques.

    J'avais eu la chance de la croiser il y a une dizaine d'années quand elle cherchait une chanson pour le best off qu'elle sortait à l'époque. J'avais proposé une chanson s'appelle Il y a qu'elle avait prise, du coup on avait passé un peu de temps en studio, et puis là c'était un bonheur de la retrouver, qu'elle veuille bien chanter cette chanson et que cette fois ça soit un duo. J'aime beaucoup sa voix, j'aime beaucoup la personne, et j'aime beaucoup travailler avec elle.

    On va l'entendre là. La chanson c'est Tu me manques, et pourtant tu es là.

    C'est quelque chose que, à mon avis, je me dis qu'on est on est nombreux à l'avoir vécu, à la fois doux et dur comme dirait Bashung.

    Ecoutez la voix, et surtout la voix de Vanessa aussi. 

    Surtout. 

    C'est une voix incroyable Vanessa. 

    Elle a une voix incroyable, tout à fait. C'est une des plus belles voix féminines de la chanson française, j'en suis convaincu depuis des années. 

    Rachida Brakni dans Les Dix Soeurs, Vanessa, c'est l'envie d'aller faire des rencontres.

    Les Rencontres, c'est ce qui nourrit. Moi je dis souvent que les vases ne sont pas clos ils sont communicants. Quand on a la chance de pouvoir passer un peu de temps ou partager une chanson avec Vanessa Paradis, ou partager un album et partir en tournée avec quelqu'un comme Rachida Brakni, on apprend tellement de choses que voilà, c'est magnifique les rencontres, c'est vraiment à mon avis l'essence de ce qu'on peut arriver à faire. Et peut-être qu'on ne sait pas encore ce qu'on va faire, quand on reçoit quelque chose, c'est comme si on avait des petites choses dans les poches et on trouve un peu plus tard et on s'aperçoit qu'il y a certaines clés qui ouvrent certaines portes, alors qu'on ne savait même pas qu'on les avait ces clés là. Moi j'aime bien cette idée là. Donc ce qu'il faut, c'est être perméable et pas imperméable.

    Tarmac, Louise Attaque et puis solo. Ça, c'est quelque chose quand même, de se retrouver face au public.

    C'est vrai alors il faut être honnête. J'ai jamais été autant entouré que depuis que je joue en solo parce que par exemple sur scène on est sept. Mais oui, c'est quelque chose que j'ai tenté il y a une dizaine d'années, je ne rongeais pas mon frein, comme on dit, pour le faire. Je ne m'ennuyait pas du tout en groupe, c'est juste une autre aventure. En groupe, le casting est défini, on joue avec les armes et les défauts qu'on a, en solo, on peut se permettre en studio, quand on est en train d'essayer d'enregistrer une chanson, d'aller voir un musicien pour tel ou tel moment d'une chanson, puis un autre pour tel ou tel moment. Il faut respecter ce que la personne est venu donner. C'est ça la différence et la construction, et c'est ça qui me tentait, c'est de construire comme ça, au détour et à travers des moments de rencontre avec d'autres musiciens.

    Une grande liberté. Alors si je pense à une chanson qui s'appelle Le Jour et la Nuit… Parce qu'au fond, la panoplie est large. 

    J'espère. J'essaye, j'essaye d'être un peu curieux, je ne sais pas si j'y arrive, mais je trouve que c'est nécessaire. Aujourd'hui il y a plein de choses qu'on peut faire, il y a tellement de… C'est génial tout ce qu'on peut arriver à faire, les mélanges qu'on peut avoir, et vers quoi on peut tendre, ça c'est quelque chose qui est précieux et qui s'ouvre. C'est détendu, décomplexé, on est transversaux maintenant dans la musique c'est super. 

    Il y a une confidence dans les mots et le partage avec le public.

    Oui, ça me tient à cœur aussi, raconter.. Alors, je ne pas forcément des histoires parce que l'on peut interpréter, peut-être que vous vous auriez une interprétation sur tel titre, et moi une autre, ou une autre personne une autre si elle à envie de tendre l'oreille. J'aime bien les chansons dans lesquelles on peut s'installer et j'aime moi j'aime bien… Sur scène, j'essaie de proposer des choses ou beaucoup de rythmes assez dansants, où là tous les sets on est en train d'exprimer chacun ce qu'on a à faire sur scène. Et puis j'adore un petit guitare voix en intimiste, j'aime beaucoup aussi. J'essaye de vivre ça.

    Gaëtan, c'est magique, parce que là on se parle, on est avant le concert, mais quand les gens seront en train de regarder, le concert a déjà eu lieu, alors on peut leur offrir des images du concert qui n'a pas encore eu lieu. Alors il est comment ce concert ?

    C'est très clair. Merci. Gaëtan Roussel est en concert aux Francofolies de La Rochelle, et on est ravi de vous dire Top, On y sera. Merci Gaëtan.

    Voir plusmoins
    00:08:03
    Tous publics
    Tous publics