Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.
    Découvrez d'autres programmes disponibles dans les recommandations ci-dessous.
  • Destination francophonie

    Destination Méroé (Soudan)


    Pourquoi l'archéologie se fait en français au Soudan ? Destination Méroé, dans ce site archéologique exceptionnel du Soudan où, depuis soixante ans, l'archéologie se fait en français grâce à des équipes hexagonales présentes au sein des institutions archéologiques nationales. Une situation de coopération unique au monde.

    Présentation : Ivan Kabacoff.

    www.tv5monde.com/df
    www.facebook.com/destinationfrancophonie
    Twitter : @dfrancophonie et #dfrancophonie
    http://enseigner.tv5monde.com/fle/destination-francophonie-1

    Transcription

    Cette semaine, Destination francophonie vous emmène à Méroé, au Soudan. Bonjour. Je vous emmène aujourd'hui à la découverte d'un des patrimoines archéologiques les plus exceptionnels et les plus méconnus de la planète : le  royaume de Méroé, ici, au Soudan. Il y a 2000 ans, le dernier royaume de Nubie était un important carrefour commercial et culturel entre l'Afrique et les empires méditerranéens. Pendant toute l'Antiquité, les hommes et les marchandises ont circulé dans la vallée du Nil qui a (...)

    Cette semaine, Destination francophonie vous emmène à Méroé, au Soudan. Bonjour. Je vous emmène aujourd'hui à la découverte d'un des patrimoines archéologiques les plus exceptionnels et les plus méconnus de la planète : le  royaume de Méroé, ici, au Soudan. Il y a 2000 ans, le dernier royaume de Nubie était un important carrefour commercial et culturel entre l'Afrique et les empires méditerranéens. Pendant toute l'Antiquité, les hommes et les marchandises ont circulé dans la vallée du Nil qui a assuré la richesse du royaume de Méroé, comme en témoigne cette magnifique nécropole royale. Mais vous allez me dire, quel rapport entre ce site extraordinaire, incroyablement conservé, et la francophonie ici, au milieu du Soudan. Eh bien d'abord, c'est un explorateur français, Frédéric Cailliaud, qui a découvert, en 1821, ce site caché aux yeux du monde pendant deux millénaires. Ensuite, depuis 50 ans, l'archéologie se fait ici en français. On le doit à un modèle unique au monde de coopération entre la France et le Soudan. C'est la Section française de la direction des antiquités du Soudan, et son directeur, c'est Vincent Francigny. Vincent Francigny est un archéologue français qui s'est pris de passion, il y a vingt ans, pour le patrimoine culturel soudanais. Depuis la découverte de la nécropole royale de Méroé, il s'inscrit dans une tradition vieille de deux siècles qui voit venir des équipes d'archéologues français mettre à jour les richesses historiques du Soudan. Aujourd'hui, 60 archéologues français travaillent, pendant plusieurs mois, sur des sites archéologiques disséminés dans tout le pays. Mais il y a encore plus exceptionnel. Vincent Francigny dirige la Section française de la direction des antiquités du Soudan installé dans le musée national à Khartoum, la capitale. C'est la seule section archéologique française au monde à être intégrée dans une administration locale, preuve de la coopération intense entre la France et le Soudan depuis 60 ans dans ce domaine. Car Vincent ne se contente pas d'animer les équipes d'archéologues français, il travaille étroitement avec les archéologues soudanais qui, du coup, sont tous devenus francophones. Avec l'aide de l'ambassade de France, des bourses de formation en France leur sont proposées régulièrement et ils organisent, ensemble, des expositions en liaison avec la Fondation du Qatar pour promouvoir ce patrimoine archéologique extraordinaire au niveau international. C'est aussi tout l'enjeu de cette coopération, faire découvrir au monde ces richesses insoupçonnées et développer le tourisme dans ce pays encore trop méconnu. Bonjour Vincent. Bonjour Ivan. Bienvenue à Méroé. Merci. Qu'est-ce que la Francophonie apporte à l'archéologie soudanaise ?  Comme tu le sais, la francophonie est perçue dans le monde comme une expertise sur le patrimoine. Les Soudanais, après avoir pris leur indépendance, ont trouvé dans la France un partenaire de choix pour expertiser ce magnifique patrimoine, pour faire de la recherche, pour le mettre en valeur, aussi le restaurer. On a une expertise sur la conservation et la restauration, c'est quelque chose qu'on sait très bien faire en France avec notre patrimoine. On essaye de mettre tous les acteurs de chaque pays ensemble pour travailler à quelque chose qui est global. Ça fait cinquante ans que la France aura investi, de façon permanente, dans une institution qui forme les jeunes archéologues, les jeunes universitaires et les chercheurs soudanais. Ce qui me plaît, c'est de voir qu'au niveau du Soudan, la population ait de plus en plus accès à cette histoire et qu'on est en train de mettre, à disposition d'un pays tout entier, une histoire absolument fabuleuse. J'espère qu'à l'avenir, elle fera vraiment partie du quotidien des Soudanais.  Ce que je vous propose maintenant, c'est de partir à la rencontre d'archéologues soudanais francophones. Et pour cela, direction Khartoum. Et voilà, je suis à Khartoum et je vais rencontrer un archéologue francophone qui est aussi le directeur général des Antiquités. Je viens le retrouver au Musée national du Soudan. Venez avec moi. Bonjour Abdelrahman. Bonjour. Bienvenue. Pourquoi c'est important aujourd'hui d'avoir des équipes d'archéologues français au Soudan ? Parce que les équipes archéologiques françaises nous aident pour bien documenter notre patrimoine archéologique au Soudan et nous aident aussi également pour protéger notre culture. Elles nous aident pour la promotion de notre culture ailleurs dans le monde et également en France. Si vous souhaitez voir la version longue de l'émission ou encore en savoir plus sur le royaume de Méroé, rendez-vous sur notre site internet. Nous, on se retrouve bien sûr la semaine prochaine pour une nouvelle destination. Alors d'ici là, bonne semaine à tous sur la planète francophone. Salut.

    Voir plusmoins
    00:05:06
    Tous publics
    Tous publics