Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Tripe et tripot

    Vous vous interrogez sur le sens des mots Tripe et tripot ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Mange-t-on des tripes dans un tripot ?

    Parfois, sans doute.

    On s'y tripote aussi, un peu.

    Le plus souvent, on y rencontre des tripoteurs.

    Le mot tripe est issu d'un bas latin tripa d'origine obscure.

    Il désigne les boyaux d'un animal,

    et familièrement, ceux d'un homme,

    avoir la tripe républicaine.

    De cette nombreuse famille, tripier, triperie,

    retenons une forme régionale (...)

    Mange-t-on des tripes dans un tripot ?

    Parfois, sans doute.

    On s'y tripote aussi, un peu.

    Le plus souvent, on y rencontre des tripoteurs.

    Le mot tripe est issu d'un bas latin tripa d'origine obscure.

    Il désigne les boyaux d'un animal,

    et familièrement, ceux d'un homme,

    avoir la tripe républicaine.

    De cette nombreuse famille, tripier, triperie,

    retenons une forme régionale, le tripoux,

    ce plat d'Auvergne délicieux mais nourrissant,

    et un joli dérivé, une petite tripe sans valeur, une triplette.

    Le mot tripot a une tout autre origine.

    Il provient du verbe médiéval treper, de la famille de trépigner,

    qui signifiait sauter, danser.

    Le tripot a signifié d'abord l'acte sexuel,

    puis une intrigue, puis un lieu fermé où l'on joue.

    Ce n'est pas un hasard si l'on rencontre ce sens chez François VILLON.

    Depuis le XVIIIe siècle, un tripot est un lieu fermé, malfamé, où l'on trafique, où l'on tripote. Le verbe tripoter est lié au sens récent de tripot. Il signifie tremper dans des affaires louches, tripoter, tripotailler. Il a pris le sens de fouiller les affaires, tripoter, tripatouiller. Mais il peut aussi être lié à la signification ancienne de tripot. Tripoter signifie alors caresser de façon insistante et déplacée, et en général, sans succès. Des tripotés de séducteurs vous le diront, le tripotage, ça ne vaut pas tripette.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:48
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics