Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Tohu-bohu

    Aujourd'hui, dans sa chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents, le professeur Bernard Cerquiglini nous parle de tohu-bohu. Merci professeur !

    Transcription

    Le mot tohu-bohu est plaisant et fort expressif.

    Il désigne, en général, un désordre, un tohu-bohu.

    On ne se doute pas que le terme est d'origine sacrée.

    Dans la Genèse, afin de décrire l'état de la Terre avant la création,

    l'hébreu biblique utilise les termes, tohu, la solitude,

    et ve-bohu, le vide.

    On désignait ainsi le chaos primitif.

    Cette expression est passée en français au XIIIe siècle,
    (...)

    Le mot tohu-bohu est plaisant et fort expressif.

    Il désigne, en général, un désordre, un tohu-bohu.

    On ne se doute pas que le terme est d'origine sacrée.

    Dans la Genèse, afin de décrire l'état de la Terre avant la création,

    l'hébreu biblique utilise les termes, tohu, la solitude,

    et ve-bohu, le vide.

    On désignait ainsi le chaos primitif.

    Cette expression est passée en français au XIIIe siècle,

    d'abord sous la jolie forme de torul-borul,

    puis à partir du XVIIIe siècle, la forme tohu-bohu s'est figée.

    Du sens propre de chaos originel,

    et sans doute grâce à la répétition expressive que comporte le terme,

    la langue française est passée à bien d'autres sens.

    Tout d'abord, celui de désordre.

    "L'exécrable tohu-bohu d'un déménagement", écrit Victor HUGO dans une lettre.

    Ensuite, celui de tumulte.

    "C'était un vacarme, un brouhaha, un tohu-bohu", s'exclame HUSYMANS.

    Enfin, celui d'un ensemble confus, de choses mêlées.

    Toujours Victor HUGO :

    "C'était un des plus ravissants tohu-bohu de tours,

    de toits, de clochers, que j'ai jamais vu".

    Le terme, on le voit, a inspiré les écrivains.

    Il a de quoi, en effet, exciter la verve.

    Il est synonyme, tour à tour, de charivari, de remue-ménage,

    de tintamarre, de fatras, un vrai tohu-bohu.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:47
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics