Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Tel et tel que

    Partez à la découverte de la langue française : ses curiosités, son actualité et ses accents grâce à Merci Professeur !. Dans cette chronique, le professeur Bernard Cerquiglini va parler de tel et tel que.

    Transcription

    Bonjour, professeur.

    Bonjour, Marie.

    Jérôme de France, dans son courriel, s'interroge sur les nuances d'accord du pronom "tel", selon qu'il s'emploie "tel+nom" ou "tel que+nom". Il vous remercie pour votre éventuel éclairage, c'est douter de vos capacités, et vous félicite néanmoins pour votre émission. Alors, dites-nous professeur.

    Il est vrai, Marie, que la question est très épineuse. Essayons d'y voir clair. Tout d’abord, cher Jérôme, pardonnez-moi ce (...)

    Bonjour, professeur.

    Bonjour, Marie.

    Jérôme de France, dans son courriel, s'interroge sur les nuances d'accord du pronom "tel", selon qu'il s'emploie "tel+nom" ou "tel que+nom". Il vous remercie pour votre éventuel éclairage, c'est douter de vos capacités, et vous félicite néanmoins pour votre émission. Alors, dites-nous professeur.

    Il est vrai, Marie, que la question est très épineuse. Essayons d'y voir clair. Tout d’abord, cher Jérôme, pardonnez-moi cette précision. Dans l'emploi que vous citez, "tel" n'est pas un pronom remplaçant un substantif comme dans "tel est pris qui croyait prendre", c'est un adjectif qualifiant un nom. La différence importe, car le problème posé est celui de l'accord en genre et en nombre de cet adjectif avec ce nom. "Tel" est pleinement adjectival quand, par exemple, il se trouve en tête de phrase : "Telle est la destinée humaine". Il s'accorde avec le nom qui suit dont il est séparé par le verbe "être", l'attribut. L'adjectif "tel" peut également être employé sans le verbe être et en apposition, c'est très exactement le premier emploi que vous visez. L'accord continue à se faire avec le nom qui suit : "ce fleuve, telle la destinée humaine". En d'autres termes, le nom qui précède ne commande pas l'accord. Il peut être d'un autre genre : "Un homme vif, telle une anguille". Il peut être d'un autre nombre : "La troupe s'enfuie, tels des oiseaux apeurés". En revanche, avec "tel que", la situation est toute autre. "Tel" qualifie le nom qui précède et s'accorde avec lui, "que" introduisant le comparant : "Des hommes courageux, tels que mon voisin. " Résumons : "tel+nom", l'adjectif qualifie le nom qui suit et s'accorde avec lui ; "tel que", l'adjectif qualifie un nom qui précède et qui gouverne son accord. On savait la grammaire française complexe, mais n’a-t-on rien vu de tel ?

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:02:33
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics