Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Taler

    Savez-vous ce que veut dire taler ? Regardez le professeur Bernard Cerquiglini en expliquer la signification dans sa chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents. Merci professeur !

    Transcription

    Afin de désigner un fruit trop mûr et donc meurtri, vous pouvez dire qu'il est abîmé, voire qu'il est gâté, mais pourquoi ne pas utiliser 2 termes plus précis, malheureusement devenus rares. Tout d'abord l'adjectif, "blet". Il provient du verbe blesser qui, en ancien français, signifiait produire une ecchymose, faire un bleu, on parle par exemple d'une poire blette. Ensuite, le participe passé talé. Le vieux verbe germanique talen est passé dans le latin vulgaire, d'où sont issus par exemple l'e (...)

    Afin de désigner un fruit trop mûr et donc meurtri, vous pouvez dire qu'il est abîmé, voire qu'il est gâté, mais pourquoi ne pas utiliser 2 termes plus précis, malheureusement devenus rares. Tout d'abord l'adjectif, "blet". Il provient du verbe blesser qui, en ancien français, signifiait produire une ecchymose, faire un bleu, on parle par exemple d'une poire blette. Ensuite, le participe passé talé. Le vieux verbe germanique talen est passé dans le latin vulgaire, d'où sont issus par exemple l'espagnol talar, détruire, et l'ancien français taler. Ce verbe signifiait frapper, fouler aux pieds, il a pris le sens de marquer, meurtrir. En français moderne, on ne l'emploie plus guère qu'au participe passé, au sujet de la peau par exemple. Après une séance d'équitation, on a les fesses talées. A propos des fruits, trop mûrs, ces fruits sont tombés de l'arbre et se sont talés. Parler d'une poire blette ou d'une poire talée est donc à la fois correcte et précis, cela sauve d'un oubli regrettable, 2 adjectifs utiles. Le verbe "taler" au sens de frapper, ne se dit plus guère que dans l'est de la France. Il a cependant donné au français général un terme qui nous éloigne certes des fruits et de leur maturation excessive, tout simplement la taloche.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:40
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics