Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Souper et dîner

    Vous vous interrogez sur les usages entre souper et dîner ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !


    Transcription

    J'ai entrepris de vous parler de la soupe,

    non seulement parce que ce met est essentiel et délicieux,

    mais parce que le terme est d'une richesse incroyable.

    Et d'abord, le soir, dînez-vous ou soupez-vous ?

    Ayant grandi à Lyon, j'ai, pendant toute ma jeunesse,

    dîné à midi, soupé le soir,

    comme le font actuellement la plupart de nos amis Suisses,

    Belges, Québécois, Lousianais,

    et comment (...)

    J'ai entrepris de vous parler de la soupe,

    non seulement parce que ce met est essentiel et délicieux,

    mais parce que le terme est d'une richesse incroyable.

    Et d'abord, le soir, dînez-vous ou soupez-vous ?

    Ayant grandi à Lyon, j'ai, pendant toute ma jeunesse,

    dîné à midi, soupé le soir,

    comme le font actuellement la plupart de nos amis Suisses,

    Belges, Québécois, Lousianais,

    et comment on le faisait traditionnellement,

    on a toujours dîné à midi, soupé le soir.

    C'est à Paris, à partir du XVIIIe siècle,

    que la bonne société s'est mise à dîner de plus en plus tard,

    13 heures, 14 heures, 15 heures, 16 heures.

    On attendait que le roi revienne de la chasse.

    La bonne société parisienne ayant imposé sa norme,

    dans le bon français maintenant, on dîne le soir.

    Mais alors, à Paris, ne soupe-t-on plus ? Si, mais fort tard.

    Chez Proust, quand on soupe, c'est d'un repas souvent froid,

    pris au retour du spectacle et pratiquement au milieu de la nuit.

    C'est un medianoche, voire un réveillon.

    Ensuite, on va se coucher.

    On laisse tous ces soupeurs, c'est-à-dire ces noctambules,

    parce qu'on en a soupé.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:38
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics