Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    S'autoproclamer

    Vous avez des difficultés avec le mot s'autoproclamer ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Ne craignons pas d'être un peu puristes, à bon escient du moins.

    On entend dire couramment, cet individu s'est autoproclamé chef,

    elle s'est autocensurée, ce fichier s'autodétruira.

    Pour être très courantes, ces expressions n'en sont pas moins fautives.

    Elles disent, en effet, deux fois la même chose.

    Le préfixe auto, du grec autos, le même, signifie que l'action est réfléchie.

    Avec ce préfixe, on forme des adjec (...)

    Ne craignons pas d'être un peu puristes, à bon escient du moins.

    On entend dire couramment, cet individu s'est autoproclamé chef,

    elle s'est autocensurée, ce fichier s'autodétruira.

    Pour être très courantes, ces expressions n'en sont pas moins fautives.

    Elles disent, en effet, deux fois la même chose.

    Le préfixe auto, du grec autos, le même, signifie que l'action est réfléchie.

    Avec ce préfixe, on forme des adjectifs.

    Par exemple, enveloppe autocollante, qui se colle d'elle-même.

    On forme surtout beaucoup de substantifs,

    à commencer par automobile qui fut d'abord un adjectif au XIXe siècle.

    On parlait d'un véhicule automobile, qui se mouvait de lui-même.

    Et la liste est très longue des noms ainsi formés,

    autodéfense, automutilation, autoportrait, autogestion.

    Comme disent les linguistes, la formation est productive.

    Je peux par exemple inventer un un autorassemblement, une auto-élection.

    Avec le verbe, ce qui signifie que l'action est réfléchie, c'est justement le pronom réfléchi, il a été inventé pour cela. Se gérer, se défendre, se mutiler, se proclamer, s'autoproclamé avec auto et se, et les expressions de ce genre sont donc exactement des plénoasmes. Par la même, il convient de les éviter. C'est tout simple.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:45
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics