Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Ridicule

    Savez-vous ce que veut dire ridicule ? Regardez le professeur Bernard Cerquiglini en expliquer la signification dans sa chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents. Merci professeur !

    Transcription

    A partir du verbe ridere, rire, le latin avait formé le mot ridiculus. Il possédait une double signification. Pris en bonne part, il désignait celui qui cherche à provoquer le rire, d'où le sens de drôle, plaisant, en mauvaise part, il désignait celui qui provoque involontairement le rire, c'est-à-dire absurde, extravagant. Ridiculus fut emprunté, au début du 16e siècle, sous la forme de ridicule, substantif et adjectif. Le mot français possédait, au départ, la double signification, la langue n' (...)

    A partir du verbe ridere, rire, le latin avait formé le mot ridiculus. Il possédait une double signification. Pris en bonne part, il désignait celui qui cherche à provoquer le rire, d'où le sens de drôle, plaisant, en mauvaise part, il désignait celui qui provoque involontairement le rire, c'est-à-dire absurde, extravagant. Ridiculus fut emprunté, au début du 16e siècle, sous la forme de ridicule, substantif et adjectif. Le mot français possédait, au départ, la double signification, la langue n'a gardé que le sens péjoratif. L'emploi comme substantif était très fréquent chez les moralistes du 17e siècle, ridicule désigne, chez eux, le caractère risible d'une personne, ce par quoi elle suscite la moquerie. Cet emploi a pratiquement disparu, sauf dans les locutions, "Tourner en ridicule", "se donner le ridicule de", sont assez usuels, "Ne pas craindre le ridicule" est courant. Mais c'est l'emploi adjectival, ridicule, qui est de loin le plus fréquent, ainsi que la famille dérivée, l'adverbe ridiculement, le verbe ridiculiser. En matière verbale, l'inventivité a été active, à partir des mots ridicule et cocu, Edmond Rostand a même inventé le verbe ridicoculiser, rendre ridicule en trompant. Notons, toutefois, que cette invention n'a pas survécu au grand chagrin, sans doute, des épouses volages.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:46
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics