Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Rabattre et rebattre

    Vous avez des difficultés avec les verbes rabattre et rebattre ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Ne craignons pas d'être un peu puristes, à bon escient du moins.

    Je n'aime pas, mais alors pas du tout, que l'on confonde, rabattre et rebattre,

    surtout quand il s'agit des oreilles.

    Rabattre est un composé du verbe abattre, c'est abattre à nouveau,

    mais comme c'est souvent le cas, on est passé de la duplication à l'intensité.

    Rabattre signifie couramment, amener vivement à un niveau inférieur,

    on rabat le capot (...)

    Ne craignons pas d'être un peu puristes, à bon escient du moins.

    Je n'aime pas, mais alors pas du tout, que l'on confonde, rabattre et rebattre,

    surtout quand il s'agit des oreilles.

    Rabattre est un composé du verbe abattre, c'est abattre à nouveau,

    mais comme c'est souvent le cas, on est passé de la duplication à l'intensité.

    Rabattre signifie couramment, amener vivement à un niveau inférieur,

    on rabat le capot d'une voiture,

    ou ramener par force dans une direction, le vent rabat les feuilles,

    d'où les emplois figurés, on rabat le caquet de quelqu'un, c'est-à-dire son orgueil.

    Rebattre est un composé du verbe battre, c'est battre à nouveau, au sens propre.

    On rebat le fer sur l'enclume.

    Cette répétition a entraîné un emploi dérivé, au sens de répéter inlassablement.

    Il rebat cent fois la même histoire.

    Eh ben voilà, nos oreilles, on ne les rabat pas à quelqu'un,

    ce qui serait fâcheux pour son conduit auditif,

    on les lui rebat, c'est-à-dire que l'on évoque sans cesse, devant son irritation consternée, le même sujet. On lui rebat les oreilles, il en a les oreilles rebattues. Ce qui a entraîné un emploi passif du verbe rebattre au sens d'être là, d'entendre parler de la même chose. Ne confondons pas rabattre et rebattre. D'une telle confusion regrettable, je suis rebattu.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:44
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics