Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Prêt et près

    Vous avez des difficultés avec les mots prêt et près ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Bonjour professeur.

    Bonjour Marie.

    Anthony, du Royaume-Uni, nous fait part d'un problème urgent qui concerne l'expression "être près de". En effet, il entend depuis longtemps "ma chère fille, tu n'es pas prête de revoir ce garçon", alors qu'il semble qu'il faudrait dire "ma chère fille, tu n'es pas près de revoir ce garçon", dites-nous, professeur.

    Marie, cette question relève de la bonne et belle grammaire, il s'agit de distinguer 2 homonymes par le sen (...)

    Bonjour professeur.

    Bonjour Marie.

    Anthony, du Royaume-Uni, nous fait part d'un problème urgent qui concerne l'expression "être près de". En effet, il entend depuis longtemps "ma chère fille, tu n'es pas prête de revoir ce garçon", alors qu'il semble qu'il faudrait dire "ma chère fille, tu n'es pas près de revoir ce garçon", dites-nous, professeur.

    Marie, cette question relève de la bonne et belle grammaire, il s'agit de distinguer 2 homonymes par le sens, mais surtout par la syntaxe. L'adjectif "prêt", tout d'abord, e accent circonflexe t, il désigne une chose entièrement préparée, un repas par exemple, il peut se dire d'un individu, préparé moralement ou matériellement, prêt au départ, prêt au sacrifice. L'adjectif prêt peut se construire avec un infinitif, l'usage actuel requiert la proposition "à", ce que montre une formation très vivante aujourd'hui, prêt à porter, mais aussi prêt à monter, prêt à manger, prêt à penser. L'adverbe "près", e accent grave s, désigne, lui, la proximité dans l'espace ou dans le temps, près de Paris, il est près de 4 heures. Construisant un infinitif, il emploie la proposition "de" et il a un sens temporel, être sur le point de, elle est près de s'évanouir. Construit négativement et voilà notre expression, il a le sens de "avoir peu de chances de", il n'est pas près d'arriver. Ces 2 termes se distinguent donc en particulier par les propositions "à" et "de". En 1964, l'Académie française a rappelé sagement qu'il ne faut pas confondre, je suis prêt à partir, je suis préparé pour le départ, et je suis près de partir, je suis sur le point de partir. Cher Anthony, votre fille est sans doute prête à revoir ce garçon, mais il est possible qu'elle ne soit pas près de le revoir.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:02:13
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics