Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Polichinelle

    Connaissez-vous le mot polichinelle? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Un téléspectateur du Niger me demande l'origine du mot "polichinelle" dont on qualifie, d'après lui, le personnel politique de son pays. Je confirmerai, non pas l'adéquation, mais la pertinence de cet emploi. Un "polichinelle", dans le français actuel, c'est d'abord un jouet, une marionnette. D'où l'emploi par analogie pour désigner un enfant. On dit, excusez-moi, avoir un polichinelle dans le tiroir ou sous le tablier. Ou bien pour désigner un individu inconstant et léger dont on tire les ficel (...)

    Un téléspectateur du Niger me demande l'origine du mot "polichinelle" dont on qualifie, d'après lui, le personnel politique de son pays. Je confirmerai, non pas l'adéquation, mais la pertinence de cet emploi. Un "polichinelle", dans le français actuel, c'est d'abord un jouet, une marionnette. D'où l'emploi par analogie pour désigner un enfant. On dit, excusez-moi, avoir un polichinelle dans le tiroir ou sous le tablier. Ou bien pour désigner un individu inconstant et léger dont on tire les ficelles. C'est un polichinelle. Cette marionnette est la représentation d'un personnage de comédie : à la voix nasillarde, une voix de polichinelle, au nez crochu, à la double bosse, dorsale et ventrale. C'est un personnage grotesque, bouffon, qui colporte des secrets que tout le monde connaît, des secrets de polichinelle. Ce bouffon provient de la comédie italienne. Le latin "pulicenus", jeune poulet, puis jeune homme timide et maladroit, a donné l'Italien "polcinella", personnage de la Commedia Dell'arte. Le terme est passé en français sous la forme "polichinelle", vers le milieu du dix-septième siècle, pour deux raisons. Tout d'abord, à cette époque, la comédie italienne est venue jouer à Paris avec le plus grand succès. Ensuite, pendant la Fronde, les Parisiens se sont emparés du mot polichinelle pour en affubler Mazarin, d'origine italienne, qu'ils n'aimaient pas. Rendons grâce à Mazarin. Ce n'était pas un si mauvais homme. Et surtout, il a fait la fortune politique du mot polichinelle. Ses successeurs, comme vous le savez, furent des plus nombreux.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:55
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics