Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Parlement

    Enrichissez vos connaissances sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents avec la chronique du professeur Bernard Cerquiglini. Au programme : le mot parlement. Merci professeur !

    Transcription

    Bonjour Professeur.

    Bonjour Marie.

    Saad est Marocain et sa question concerne le mot "parlement". Après avoir fait beaucoup de recherches dans les dictionnaires et auprès de linguistes, il se demande si l'origine de ce mot ne se trouverait dans les verbes parler et mentir. Il précise que, dans certains pays, cette explication serait tout à fait appropriée. Alors dites-nous Professeur.

    Marie, l'antiparlementarisme a beau jeu de faire valoir qu'au parlement (...)

    Bonjour Professeur.

    Bonjour Marie.

    Saad est Marocain et sa question concerne le mot "parlement". Après avoir fait beaucoup de recherches dans les dictionnaires et auprès de linguistes, il se demande si l'origine de ce mot ne se trouverait dans les verbes parler et mentir. Il précise que, dans certains pays, cette explication serait tout à fait appropriée. Alors dites-nous Professeur.

    Marie, l'antiparlementarisme a beau jeu de faire valoir qu'au parlement, on parle et on ment, mais ce n'est pas du tout l'origine du terme qui n'a rien à voir avec mentir. Il est formé sur le suffixe ment, qui désigne une action. Le changement est le fait de changer, le parlement, celui de parler. C'est là le sens premier médiéval du terme, la conversation. Quand on est plusieurs à tenir un parlement, on forme une assemblée, commence alors l'emploi institutionnel du mot qui est le nôtre. Du Moyen Age à la Révolution, on désigne, par parlement, une assemblée souveraine de justice dotée de quelques prérogatives, par exemple l'enregistrement des ordonnances royales. Les parlements de Paris, de Bretagne, de Bordeaux, ayant été supprimés par la Révolution, le mot disparaît pour ne revenir qu'après 1830. C'est alors un anglicisme. En effet, les Anglais avaient nommé parlement (langue étrangère), l'assemblée de la chambre des Lords et de celle des communes. Après la Révolution de juillet, on appelle désormais, en France, parlement, l'assemblée qui détient le pouvoir législatif, d'où les dérivés, parlementaire, parlementarisme, etc. Quant à parlementer, il se rattache au sens premier du mot, il signifie engager des pourparlers, discuter. Ce qui nous rappelle que le parlement est le lieu de la parole. Celle-ci, certes, peut être trompeuse, mais il en est du parlement comme de la démocratie, laquelle, selon Churchill, est le pire des régimes, à l'exception de tous les autres.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:02:18
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics