Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Maille à partir

    Vous vous interrogez sur le sens de l'expression " maille à partir" ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Vous connaissez sans doute l'expression avoir maille à partir avec quelqu'un,

    avoir un désaccord.

    On comprend d'autant moins cette expression

    que les 2 termes en sont devenus opaques.

    "Partir", tout d'abord, y conserve le sens ancien de partager

    que l'on a encore dans répartir.

    La maille, ensuite, n'est pas celle du tricot, ni même de la côte de maille,

    bien que l'expression remonte au Moyen Age. (...)

    Vous connaissez sans doute l'expression avoir maille à partir avec quelqu'un,

    avoir un désaccord.

    On comprend d'autant moins cette expression

    que les 2 termes en sont devenus opaques.

    "Partir", tout d'abord, y conserve le sens ancien de partager

    que l'on a encore dans répartir.

    La maille, ensuite, n'est pas celle du tricot, ni même de la côte de maille,

    bien que l'expression remonte au Moyen Age.

    La maille en question qui provient du latin medalia signifie une petite monnaie.

    C'était une pièce de faible valeur en usage sous les Capétiens, un centime,

    d'où l'expression par exemple "n'avoir ni sou ni maille" ne pas avoir d'argent.

    Avoir maille à partir signifie donc devoir se partager un centime,

    ce qui est impossible,

    dans ce cas, l'un prend la pièce, et l'autre un coup de poing.

    Sachant cela, quelle ne fut pas ma surprise comme on dit dans les mauvais romans

    d'entendre plusieurs rappeurs utiliser le terme maille visiblement au sens d'argent.

    La maille comme la tune.

    Comment cette pièce, hors d'usage depuis le XIVe siècle,

    était parvenue jusqu'à eux ?

    Trajet souterrain, résurgence linguistique, je ne crois pas.

    En fait, les auteurs de rap travaille comme tous les écrivains,

    ils feuillettent des dictionnaires de rimes, de synonymes, cherchant des mots qui sonnent bien. Maille a dû séduire l'un deux qui l'a mis en circulation. On resterait alors dans la littérature, ce qui est fort satisfaisant.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:52
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics