Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Magouille

    Connaissez-vous le mot magouille ? Laissez-vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Le mot "magouille" est très joli, mais son origine est obscure. Disons qu'elle est vaseuse. Apparaît d'abord et récemment, vers 1930, le verbe "magouiller". C'est peut-être la résurgence, bien tardive, du gaulois "marga" qui désignait la boue. Le mot se retrouve dans des formes dialectales tel que "margouiller", "patauger". L'idée d'opérations glauques conduites dans la gadoue se comprend bien. Pensons au verbe grenouiller de même sans et de forme voisine. Toutefois, on s'explique mal le passage (...)

    Le mot "magouille" est très joli, mais son origine est obscure. Disons qu'elle est vaseuse. Apparaît d'abord et récemment, vers 1930, le verbe "magouiller". C'est peut-être la résurgence, bien tardive, du gaulois "marga" qui désignait la boue. Le mot se retrouve dans des formes dialectales tel que "margouiller", "patauger". L'idée d'opérations glauques conduites dans la gadoue se comprend bien. Pensons au verbe grenouiller de même sans et de forme voisine. Toutefois, on s'explique mal le passage de "margouiller" à magouiller, sans doute une influence de "manœuvrer". Toujours est-il que le verbe margouiller se répandit dans la langue familière pour désigner des opérations malhonnêtes. Toutefois, malgré sa vivacité, magouiller ne s'offrit pas sur-le-champ à la dérivation lexicale. On ne dira jamais assez de bien des événements de mai 68. Ils furent une véritable éclosion lexicale. On vit surgir, et j'en fus témoin, un vocabulaire politique rénové. On magouillait beaucoup entre groupuscules rivaux. On dénonçait les magouilleurs, coupables d'infâmes magouillages. Toutefois, ce dérivé eut moins de succès qu'un déverbal fort réussi et qui depuis a fait son chemin, concurrençant combine et manœuvre, magouille. Nul doute que le terme doit son succès à sa rime puissante, la magouille, c'est le fait des arsouilles et des fripouilles.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:53
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics