Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    M.

    Qu'est-ce que M. ? Explications avec « Merci professeur ! » et Bernard Cerquiglini, grand spécialiste de la langue française...

    Transcription

    Ne craignons pas d'être un peu puriste, à bon escient du moins. Je n'aime pas, mais alors pas du tout voir mon patronyme précédé de l'abréviation Mr. C'est un anglicisme d'autant plus stupide que les Anglais abrègent Mister en MR. Rappelons donc les règles de l'abréviation en français. Soit on garde le début du mot, première ou 2 premières lettres, on fait suivre alors l'abréviation d'un point. Application, M. Bernard Philippe, comme vous abrégez page ou siècle. Ou bien on garde le début et la f (...)

    Ne craignons pas d'être un peu puriste, à bon escient du moins. Je n'aime pas, mais alors pas du tout voir mon patronyme précédé de l'abréviation Mr. C'est un anglicisme d'autant plus stupide que les Anglais abrègent Mister en MR. Rappelons donc les règles de l'abréviation en français. Soit on garde le début du mot, première ou 2 premières lettres, on fait suivre alors l'abréviation d'un point. Application, M. Bernard Philippe, comme vous abrégez page ou siècle. Ou bien on garde le début et la finale du mot que l'on écrit, dans ce cas, en petits caractères au-dessus de la ligne, on n'utilise pas de point, ce qui est logique. L'abréviation est complète formée du début et de la fin du mot. Application : Mme, Melle, Me, Dr, comme vous abrégez numéro ou compagnie. Les choses sont donc très claires. Vous me direz qu'au dix-huitième siècle, on abrégeait souvent Messieur, Monsieur, en MR. Je n'en disconviens pas, mais la norme a changé depuis, alors respectons-la, point.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:33
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics