Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Lustre

    Et si vous en appreniez un peu plus sur le mot lustre avec le professeur Bernard Cerquiglini ? Regardez Merci professeur !, une chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents.

    Transcription

    (inaudible)

    J'ai décidé de donner un peu de lustre à cette chronique et justement, en expliquant le terme. Le latin lustrum, désignait un sacrifice pratiqué à Rome tous les 5 ans lors du recensement. Le mot est passé en Français de 2 façons. Directement, tout d'abord, non pas au sens de sacrifice, mais à celui de période de 5 ans : un lustre. Par extension, le mot désigne au pluriel une période approximative, mais assez longue : un papier jauni depuis des lustres, indirectement. En (...)

    (inaudible)

    J'ai décidé de donner un peu de lustre à cette chronique et justement, en expliquant le terme. Le latin lustrum, désignait un sacrifice pratiqué à Rome tous les 5 ans lors du recensement. Le mot est passé en Français de 2 façons. Directement, tout d'abord, non pas au sens de sacrifice, mais à celui de période de 5 ans : un lustre. Par extension, le mot désigne au pluriel une période approximative, mais assez longue : un papier jauni depuis des lustres, indirectement. Ensuite, suivez-moi. Le latin lustrum, sacrifice, avait donné le verbe lustrare, faire un sacrifice, et par suite : nettoyer, éclaircir, éclairer. Il a donné le verbe Italien lustrare, éclairer, illuminer et le nom italien lustro, l'éclat. À la Renaissance, le Français l'a emprunté comme tel. Le lustre désigne donc d'abord l'éclat, naturel ou artificiel : le lustre de l'argenterie. D'où l'expression : donner du lustre, qui signifie faire briller. Mais à partir du dix-septième siècle, et revenons à l'idée d'illumination, lustre s'est mis à désigner un appareil d'éclairage à plusieurs branches, et suspendu au plafond. C'est un élément d'apparat : un lustre de cristal. Ces 3 sens du mot lustre, la période, l'éclat, la lampe, se sont disjoints. Pour preuve, je peux dire : ce salon manque de lustre, il est vrai que l'on n'a pas lustré le lustre depuis des lustres !

    (inaudible)

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:50
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics