Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Lurette

    Savez-vous ce que veut dire lurette ? Regardez le professeur Bernard Cerquiglini en expliquer la signification dans sa chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents. Merci professeur !

    Transcription

    Qui n'est tombé amoureux de la belle, de la très "belle lurette", mais c'était il y a fort longtemps. En effet, le substantif "lurette", généralement construit avec "belle", est presque toujours précédé d'un présentatif, signifie longtemps. Il appartient au langage familier : il y a belle lurette, voici belle lurette. Depuis belle lurette est un synonyme expressif de "depuis très longtemps". L'expression n'est pas très ancienne, elle est attestée au 19e siècle. Elle succède à une autre expressio (...)

    Qui n'est tombé amoureux de la belle, de la très "belle lurette", mais c'était il y a fort longtemps. En effet, le substantif "lurette", généralement construit avec "belle", est presque toujours précédé d'un présentatif, signifie longtemps. Il appartient au langage familier : il y a belle lurette, voici belle lurette. Depuis belle lurette est un synonyme expressif de "depuis très longtemps". L'expression n'est pas très ancienne, elle est attestée au 19e siècle. Elle succède à une autre expression qui en fournit la clé, il y a "belle heurette", c'est-à-dire une jolie petite heure. Il s'agit d'une antiphrase plaisante, comme en connaît bien la langue populaire. Un joli petit moment signifie un grand moment. Il y a "belle heurette" s'entend encore régionalement dans l'est et dans le nord de la France. Pénétrant dans le français standard, qui ne connaît pas le mot "heurette", l'expression a été mal comprise et donc transformée, belle heurette, belle leurette, belle lurette. C'est vrai qu'il est joli, ce mot lurette, gracieux et poétique avec son diminutif et son quelque chose d'un leure. Ne craignons pas d'en faire usage, même si l'étymologie exacte en est perdue depuis "belle lurette".

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:36
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics