Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Louer

    Connaissez-vous le mot louer ? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Le français, un modèle de clarté ?

    Il possède, comme toutes les langues, des termes que je qualifierais de symétriques.

    Un bon exemple en est le verbe louer,

    qui présente, depuis le Moyen-Age, un double sens.

    Soit la construction, louer quelque chose à quelqu'un.

    Dans un cas, le sujet, le propriétaire, et le complément d'objet direct, le preneur.

    Louer signifie alors, donner à loyer,

    d'où l'expressi (...)

    Le français, un modèle de clarté ?

    Il possède, comme toutes les langues, des termes que je qualifierais de symétriques.

    Un bon exemple en est le verbe louer,

    qui présente, depuis le Moyen-Age, un double sens.

    Soit la construction, louer quelque chose à quelqu'un.

    Dans un cas, le sujet, le propriétaire, et le complément d'objet direct, le preneur.

    Louer signifie alors, donner à loyer,

    d'où l'expression allouer qui n'est pas ambiguë,

    car elle commute avec à vendre qui est univoque,

    Elle ne se dit que du point de vue du propriétaire.

    Dans l'autre cas, le sujet est le preneur,

    et le complément d'objet direct est le propriétaire.

    Louer, dans ce cas, signifie prendre un loyer.

    Construit absolument, louer est donc ambigu.

    Louer une maison, louer au mois, louer mille euros, ce qui est très singulier.

    Une phrase telle que "Jacques loue une maison à Pierre", hors contexte, est ambiguë.

    Phrase de linguiste, allez-vous dire, j'en conviens.

    Mais que penser de cette information lue récemment dans un journal.

    Dans ce quartier, les maisons se louent très cher. Faut-il comprendre que les propriétaires les proposent pour une somme considérable ou bien que les locataires acceptent un tel prix. Cela revient au même, allez-vous ajouter. J'en conviens également, mais le grammairien que je suis, aimerait bien y voir clair.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:40
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics