Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Les avances amoureuses

    Enrichissez vos connaissances sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents avec la chronique du professeur Bernard Cerquiglini. Au programme : les avances amoureuses . Merci professeur !

    Transcription

    S'il est un domaine où le vocabulaire français est singulièrement riche, c'est bien celui des avances amoureuses. Pour séduire, les expressions ne manquent pas. Laissons de côté les formules vulgaires, faire du rentre-dedans ou proposer la botte. Soyons romantiques et faisons la cour avec le regard : faire de l’œil, des œillades, faire les yeux doux, jouer de la prunelle, avoir les yeux en coulisses, en tirelire, avoir l'œil américain. Et si l'on ne réussit pas, faire des yeux de merlan frit ou (...)

    S'il est un domaine où le vocabulaire français est singulièrement riche, c'est bien celui des avances amoureuses. Pour séduire, les expressions ne manquent pas. Laissons de côté les formules vulgaires, faire du rentre-dedans ou proposer la botte. Soyons romantiques et faisons la cour avec le regard : faire de l’œil, des œillades, faire les yeux doux, jouer de la prunelle, avoir les yeux en coulisses, en tirelire, avoir l'œil américain. Et si l'on ne réussit pas, faire des yeux de merlan frit ou de carpe frite.

    On peut faire la cour aussi avec des fleurs. J'aime bien le "mugueter une demoiselle" de la Renaissance. Et l'on a toujours compter fleurette, expression que les Anglais nous ont emprunté pour former "flirt", que nous avons empruntés à notre tour pour faire flirter. Pourquoi ne pas prononcer "fleureter" ? Ce qui serait plus conforme au génie de notre langue et à nos habitudes amoureuses. Tout cela, au XVIIème siècle, s'appelait "faire l'amour". L'expression a, aujourd'hui, un sens un peu plus concret. Serions-nous devenus moins patients ?

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:34
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics