Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Investir

    Partez à la découverte de la langue française : ses curiosités, son actualité et ses accents grâce à Merci Professeur !. Dans cette chronique, le professeur Bernard Cerquiglini va parler d'investir.

    Transcription

    Ne craignons pas d'être un peu puriste, à bon escient du moins. Je n'aime pas, mais alors pas du tout, l'usage actuel et pourtant répandu du verbe "investir". Je lisais récemment que l'armée américaine à Bagdad avait investi un immeuble. On voulait dire "l'avait occuper". Ce n'est pas le sens propre du verbe investir.

    Celui-ci, qui a été calqué au XIIIème siècle sur le latin "investire", signifie proprement "revêtir, entourer quelqu'un d'un vêtement", ce qui a 2 conséquences. Tout (...)

    Ne craignons pas d'être un peu puriste, à bon escient du moins. Je n'aime pas, mais alors pas du tout, l'usage actuel et pourtant répandu du verbe "investir". Je lisais récemment que l'armée américaine à Bagdad avait investi un immeuble. On voulait dire "l'avait occuper". Ce n'est pas le sens propre du verbe investir.

    Celui-ci, qui a été calqué au XIIIème siècle sur le latin "investire", signifie proprement "revêtir, entourer quelqu'un d'un vêtement", ce qui a 2 conséquences. Tout d'abord, le vêtement symbolisant la dignité, investir signifiait, au Moyen-Age, "mettre quelqu'un en possession d'un fief", et par suite, lui confier une autorité, une charge : on investit un gouvernement. Ensuite, du sens d'entourer quelqu'un d'un vêtement, la langue militaire est passée à entourer de troupes, c'est-à-dire cerner des ennemis, assiéger une ville, c'est le sens propre d'investir.

    Que s'est-il passé ? La langue anglaise qui avait emprunté le verbe à l'italien en a développé le premier sens, pour désigner l'action de confier à quelqu'un une charge financière, lui confier de l'argent, placer de l'argent. Le français a emprunté ce sens au XXème siècle, on investit. Si je crois ce sens nouveau, placer de l'argent dans une entreprise qui a fait bouger le sens ancien. Investir ne signifie plus assiéger une ville mais y pénétrer. C'est toutefois prendre ses désirs pour la réalité. Il y a loin de l'intention à l'acte. Tous les assiégeants d'une place forte vous le diront.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:46
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics