Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Imbroglio

    Enrichissez vos connaissances sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents avec la chronique du professeur Bernard Cerquiglini. Au programme : le mot imbroglio. Merci professeur !

    Transcription

    Bonsoir professeur. Je suis Giovanni Delanvin, et je voulais savoir s'il est vrai qu'en français, on utilise la parole "imbroglio" exactement comme en italien. Merci professeur.

    En effet, cher Giovanni, les français utilisent le mot italien imbroglio, mais ils le prononcent très mal. Et cette méprise, m'est, personnellement, pénible. Comme vous le savez, la langue italienne possède un "L" prononcé en rapprochant,la langue du palais, on parle donc de "L" palatale. L'orthographe ital (...)

    Bonsoir professeur. Je suis Giovanni Delanvin, et je voulais savoir s'il est vrai qu'en français, on utilise la parole "imbroglio" exactement comme en italien. Merci professeur.

    En effet, cher Giovanni, les français utilisent le mot italien imbroglio, mais ils le prononcent très mal. Et cette méprise, m'est, personnellement, pénible. Comme vous le savez, la langue italienne possède un "L" prononcé en rapprochant,la langue du palais, on parle donc de "L" palatale. L'orthographe italienne transcrit se son par le groupe GL, mais dans ce digraphe, le "g" est une simple marque de palatalisation comme en français le "g" dans le groupe GN fait prononcer ce groupe "nieu". Les Italiens ne prononçant sans donc pas "gleu", il importe de ne pas le faire dans les mots français qui en proviennent. Par exemple les patronymes, le duc de Breuil et (inaudible), il en est de même pour "imbroglio", le verbe italien imbrogliare , "embrouiller" a comme des verbales imbroglio, lequel est passé en français au XIVe siècle. Ce mot avait d'abord le sens de confusion, il a pris au XVIIIe, celui de situations compliquées. C'est bien le sens actuel, voisin de l'intrigue, ou du coup tordu, se débattre dans un imbroglio. Si convaincus de ne pas dire "imbroglio", vous ne vous résolvez pas à prononcer comme moi, vous pouvez aisément vous passez de cette italianisme. Le verbe français "embrouiller" a comme des verbales embrouille, lequel fait merveille, il est familier, presque argotique, délicieux, une embrouille, un vrai sac d'embrouilles.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:02:14
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics