Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Hongre et cravate

    Les mots Hongre et cravate vous posent question ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Nos amis d'Europe centrale et orientale ont donné bien des mots à la langue française, pas toujours en bonne part, il est vrai. Hongre, qui se dit d'un cheval, et par extension de tout animal, voire d'un homme, signifie "châtrer". Il provient du mot hongrois.

    L'usage de "châtrer les chevaux" est originaire, dit-on, de Hongrie. Heureusement que nous avons les très élégants cavaliers Croates. Ceux-ci avaient formé un régiment de mercenaires dès le règne de Louis XIII. A L'époque, on (...)

    Nos amis d'Europe centrale et orientale ont donné bien des mots à la langue française, pas toujours en bonne part, il est vrai. Hongre, qui se dit d'un cheval, et par extension de tout animal, voire d'un homme, signifie "châtrer". Il provient du mot hongrois.

    L'usage de "châtrer les chevaux" est originaire, dit-on, de Hongrie. Heureusement que nous avons les très élégants cavaliers Croates. Ceux-ci avaient formé un régiment de mercenaires dès le règne de Louis XIII. A L'époque, on ne les appelait pas des Croates, mais selon une autre adaptation du beau slave javate, des cravates, Le régiment devint, sous Louis XIV, le fameux Royal cravate. Ces beaux cavaliers lancèrent une mode qui remplaça le traditionnel rabat. Ils portaient autour du cou une bande d'étoffe que l'on tournait 2 fois autour du col et dont on laissait pendre les extrémités. Il devint du meilleur goût de porter cette bande d'étoffe à la cravate, c'est-à-dire à la Croate.

    Elle prit ensuite des formes diverses selon les modes, discrète au XVIIIème siècle, volumineuse pendant la Révolution, presque un foulard en lavallière, etc.

    Vous l'avez deviné. C'est à l'élégance croate que l'on doit cet ornement vestimentaire qui devient un peu désuet à la télévision, mais que je défends avec ardeur, la cravate.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:42
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics