Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Gratin

    Enrichissez vos connaissances sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents avec la chronique du professeur Bernard Cerquiglini. Au menu : le mot gratin . Merci professeur !

    Transcription

    Le gratin n'est plus ce qu'il était. Le verbe gratter est issu d'un vieux germanique Craton, qui signifiait frotter en raclant. C'est bien le sens du verbe français. On en a tiré le déverbal, gratin. Celui-ci désigne donc proprement la partie du met restée attachée au fond du récipient, et qu'il faut gratter. Toutefois, dès le début du dix-neuvième siècle, apparaît l'expression Au gratin. Elle désigne un mode de cuisson qui consiste à passer au four un mets que l'on a recouvert de sauce ou de fr (...)

    Le gratin n'est plus ce qu'il était. Le verbe gratter est issu d'un vieux germanique Craton, qui signifiait frotter en raclant. C'est bien le sens du verbe français. On en a tiré le déverbal, gratin. Celui-ci désigne donc proprement la partie du met restée attachée au fond du récipient, et qu'il faut gratter. Toutefois, dès le début du dix-neuvième siècle, apparaît l'expression Au gratin. Elle désigne un mode de cuisson qui consiste à passer au four un mets que l'on a recouvert de sauce ou de fromage râpé. C'est bien le sens actuel de notre gratin. Qu'il soit dauphinois ou savoyard. Qu'il concerne les pommes de terre, les macaronis ou les queues d'écrevisses. D'où le verbe gratiner, synonyme de passer au four. Le grammairien et le gastronome ne manqueront pas de noter une double évolution. D'une part, cette croûte est obtenue volontairement. Elle est dans la recette. Elle est même la recette. D'autre part, cette belle croûte dorée se trouve au-dessus du mets. En d'autres termes, le gratin est remonté à la surface. Ce n'est pas un hasard si, à partir de la fin du dix-neuvième siècle, le terme désigne, avec un peu d'ironie, l'élite mondaine. Le gratin, c'est la crème de la société. Le dessus du panier. L'upper crust, comme disent les Anglais. On est loin des raclures. Comme évolution sémantique, avouez que c'est gratiné.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:47
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics