Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Espoir et espérance

    Vous vous interrogez sur les mots Espoir et espérance ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Une téléspectatrice du Mexique me demande d'expliquer la différence entre l'espoir et l'espérance. La nuance est subtile, mais on peut la faire apparaître. L'espoir est un simple déverbal du verbe espérer. C'est, comme disent les dictionnaires, le fait d'espérer. Plus précisément, c'est le fait d'attendre quelqu'un ou quelque chose avec une certaine confiance. Cette attente sereine se montre bien dans les expressions, un espoir de succès, dans les sens dérivés, les jeunes espoirs de la chanson, (...)

    Une téléspectatrice du Mexique me demande d'expliquer la différence entre l'espoir et l'espérance. La nuance est subtile, mais on peut la faire apparaître. L'espoir est un simple déverbal du verbe espérer. C'est, comme disent les dictionnaires, le fait d'espérer. Plus précisément, c'est le fait d'attendre quelqu'un ou quelque chose avec une certaine confiance. Cette attente sereine se montre bien dans les expressions, un espoir de succès, dans les sens dérivés, les jeunes espoirs de la chanson, ou dans les formules, il n'y a plus d'espoir, cette personne va mourir. Espérance est également un déverbal du verbe espérer, mais construit à l'aide du suffixe "ance", qui apporte quelque chose de plus. Et ce quelque chose est, à mes yeux, un mélange d'aspiration et de probabilité. L'espérance est ce sentiment qui vous porte à considérer comme probable la réalisation de ce que vous désirez. En d'autres termes, c'est un espoir plein d'assurance. On comprend, par suite, son emploi en théologie. L'espérance, est avec la foi et la charité, l'une des trois vertus théologales, c'est-à-dire qui ont Dieu pour objet et sont fondamentales pour le salut. L'espérance se mêle de probabilité, d'où son emploi en statistiques, l'espérance de vie et la durée de vie moyenne dans une société humaine. L'espérance est une inspiration probable. On comprend, par suite, le vers de ce poète désenchanté : "Ma plus douce espérance est de perdre l'espoir".

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:51
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics