Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Émérite

    Connaissez-vous le mot émérite ? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Ne craignons pas d'être un peu puristes, à bon escient du moins. Je n'aime pas, mais alors pas du tout que l'on emploie l'adjectif "émérite" au sens d'excellent : un conducteur émérite. Réaction corporatiste, allez-vous me dire. J'en conviens, car "émérite" se dit surtout d'un professeur. Le verbe, bas latin, "emere", avait le sens de mériter, gagner. Son participe passé signifiait, qui a gagné ses galons, qui a achevé son service militaire. "Emeritus" se disait d'une personne qui ayant accompli (...)

    Ne craignons pas d'être un peu puristes, à bon escient du moins. Je n'aime pas, mais alors pas du tout que l'on emploie l'adjectif "émérite" au sens d'excellent : un conducteur émérite. Réaction corporatiste, allez-vous me dire. J'en conviens, car "émérite" se dit surtout d'un professeur. Le verbe, bas latin, "emere", avait le sens de mériter, gagner. Son participe passé signifiait, qui a gagné ses galons, qui a achevé son service militaire. "Emeritus" se disait d'une personne qui ayant accompli son temps, jouissait des honneurs de son titre. Au 16e siècle, on a formé, par calque, l'adjectif "émérite" de même sens. Un professeur qui ayant atteint l'âge de la retraite, jouit encore de quelques privilèges, comme celui de donner un séminaire est émérite. Un professeur émérite n'est donc plus, au sens strict, totalement un professeur, alors qu'au sens où on utilise actuellement l'adjectif, un cavalier émérite, par exemple, l'est et l'est parfaitement. Que s'est-il passé ? Retraité, étant devenu courant, émérite n'a plus été compris et on l'a rattaché à mérite. Est émérite quelqu'un de grand mérite. L'adjectif devient donc synonyme d'excellent. C'est Honoré DE BALZAC qui est le premier à utiliser cet adjectif dans cet emploi moderne et désormais courant. Il a couvert de son autorité, une évolution que l'on peut juger regrettable, mais cela n'est pas dit pour atténuer le génie de ce romancier admirable.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:52
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics