Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Délai et relais

    Vous vous interrogez sur les mots délai et relais ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Je vous dois un aveu, il m'a fallu beaucoup de temps à l'école pour retenir que "délai" s'écrit sans "s" finale, alors que "relais" en prend un. Devenu grammairien, j'ai compris les raisons de cette difficulté. On connaît bien le mot "délai". Il signifie laps de temps accordé pour faire quelque chose, un délai de livraison. "Délai" est issu d'un vieux verbe délayer, qui signifiait différer. Ce verbe d'origine obscure n'a rien à voir avec l'autre délayer, rendre liquide. Toujours est-il que délai (...)

    Je vous dois un aveu, il m'a fallu beaucoup de temps à l'école pour retenir que "délai" s'écrit sans "s" finale, alors que "relais" en prend un. Devenu grammairien, j'ai compris les raisons de cette difficulté. On connaît bien le mot "délai". Il signifie laps de temps accordé pour faire quelque chose, un délai de livraison. "Délai" est issu d'un vieux verbe délayer, qui signifiait différer. Ce verbe d'origine obscure n'a rien à voir avec l'autre délayer, rendre liquide. Toujours est-il que délai, déverbal de délayer, s'écrit normalement sans "s". Eh bien, il aurait dû en être de même pour "relais", qui est un déverbal d'un vieux verbe relayer, qui signifiait laisser les chiens fatigués pour en reprendre d'autres. Ce verbe a pris le sens de changer de chien, puis changer de cheval, puis remplacer quelqu'un dans une tâche. Le mot "relais" a suivi, relais de poste, prendre le relais de quelqu'un, course de relais, relais hertzien, etc. Déverbal de relayer, il s'est écrit d'abord sans "s" finale. Que s'est-il passé ? Eh bien, il existait dans le vocabulaire de la chasse un autre verbe, se relaisser, c'est-à-dire s'arrêter de fatigue. On a très vite considéré qu'on se relaissait au relais. Senti comme un déverbal de relaisser, relais a pris une "s" finale. Il y a une trentaine d'années, l'Académie française a recommandé de revenir à la graphie de relais sans "s". Elle n'a malheureusement pas été suivie. Il faudra donc, sans délai, mémoriser cette incohérence, les relayeurs se relaient au relais avec "s".

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:55
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics