Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Dédier

    Connaissez-vous le mot dédier ? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Ne craignons pas d'être un peu puriste, à bon escient du moins. Je serai heureux que le verbe "dédier" soit enfin utilisé correctement. Emprunté au latin dedicare, qui signifiait : consacrer un temple ou un lieu, le verbe dédier porte en lui ce sens de consécration. Qu'il s'agisse d'un emploi religieux, "dédier une église à un saint", d'un emploi profane, "dédier un ouvrage ou une chanson", ou d'un emploi figuré, "on peut dédier sa vie à l'amour, à la littérature ou à la pêche à la ligne". Norma (...)

    Ne craignons pas d'être un peu puriste, à bon escient du moins. Je serai heureux que le verbe "dédier" soit enfin utilisé correctement. Emprunté au latin dedicare, qui signifiait : consacrer un temple ou un lieu, le verbe dédier porte en lui ce sens de consécration. Qu'il s'agisse d'un emploi religieux, "dédier une église à un saint", d'un emploi profane, "dédier un ouvrage ou une chanson", ou d'un emploi figuré, "on peut dédier sa vie à l'amour, à la littérature ou à la pêche à la ligne". Normalement, c'est tout. Or, l'on rencontre actuellement 2 extensions que je juge fort condamnable.

    Tout d'abord, pousser sans doute pas l'anglais devoted to, "dédier" se dit maintenant d'un logiciel, d'un ordinateur, d'une machine. Or, ces objets sont seulement spécialisés, affectés, relatifs à un emploi particulier. Il n'est nul besoin de les dédier.

    J'ai dit, ensuite, que l'on peut dédier un ouvrage à quelqu'un. Dans ce cas, son nom sera imprimé en tête et figurera sur tous les exemplaires. Mais si vous offrez un exemplaire à un ami dont vous écrivez le nom sur la première page vous le lui dédicacez. Je peux fort bien "dédier un livre à une personne" et en dédicacer à une autre un exemplaire, sans contradiction, ni infidélité, mais en respectant la richesse de la langue. C'est tout simple.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:46
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics