Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    D'arrache-pied

    Connaissez-vous l'expression d'arrache-pied ? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Travailler d'arrache-pied, comme pour préparer ces émissions,

    voilà une expression courante, familière, transparente,

    elle signifie avec un acharnement ininterrompu,

    on se défend d'arrache-pied,

    et dont toutefois, l'origine est obscure.

    Elle est pourtant ancienne, attestée dès le XVIe siècle,

    et figure dans tous les dictionnaires.

    Ceux des XVIIe et XVIIIe siècles la qualifient de basse, sans doute. (...)

    Travailler d'arrache-pied, comme pour préparer ces émissions,

    voilà une expression courante, familière, transparente,

    elle signifie avec un acharnement ininterrompu,

    on se défend d'arrache-pied,

    et dont toutefois, l'origine est obscure.

    Elle est pourtant ancienne, attestée dès le XVIe siècle,

    et figure dans tous les dictionnaires.

    Ceux des XVIIe et XVIIIe siècles la qualifient de basse, sans doute.

    Elle est curieusement formée d'arrache pied.

    D'ailleurs Emile LITTRE dans son dictionnaire,

    note que les gens du peuple disent souvent de rache pied,

    ce qui est tout à fait mauvais, ajoute-t-il.

    Cela signifie qu'ils n'en comprennent pas la composition.

    Mais les grammairiens non plus, qui ne savent pas comment l'expliquer.

    Certains proposent, avec un effort soutenu,

    comme pour arracher le pied d'un arbre.

    D'autres avancent, sans bouger de place,

    comme si le pied avait pris racine, et qu'il faille l'ôter du sol,

    explication moins fantaisiste,

    mais à laquelle j'opposerais le fait suivant :

    quand d'arrache-pied apparaît au seizième siècle, cette locution signifie tout de suite, de prime abord, et n'est pas question d'acharnement ininterrompu. Alors, eh bien je crois que pour résoudre cette énigme, les historiens de la langue devront encore travailler, et d'arrache-pied.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:43
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics