Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Damer le pion

    Connaissez-vous l'expression " damer le pion " ? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Je lisais, l'autre soir, dans un grand quotidien parisien,

    connu pourtant pour la qualité de sa langue,

    le chef de l'Etat s'est fait damner le pion.

    Que le chef de l'Etat en question ait connu un échec peut-être,

    qu'il se soit fait jouer, sans doute, mais enfer et damnation,

    il s'agit seulement du jeu de dames.

    Le chef de l'Etat avait perdu cette partie.

    Issu du latin pedo, de la famille de pedes, l (...)

    Je lisais, l'autre soir, dans un grand quotidien parisien,

    connu pourtant pour la qualité de sa langue,

    le chef de l'Etat s'est fait damner le pion.

    Que le chef de l'Etat en question ait connu un échec peut-être,

    qu'il se soit fait jouer, sans doute, mais enfer et damnation,

    il s'agit seulement du jeu de dames.

    Le chef de l'Etat avait perdu cette partie.

    Issu du latin pedo, de la famille de pedes, le pied,

    l'ancien français peon devenu pion,

    désigne le fantassin de moindre rang.

    Quand ce soldat et envoyé en éclaireur, il est alors un pionnier,

    mais en général, le pion est le soldat de base,

    d'où son emploi dans l'argot des lycéens au XIXe siècle

    pour désigner le surveillant, cet individu revêche et tatillon, à ces pions.

    Aux échecs, le pion est la pièce de moindre valeur,

    celle que l'on pousse en premier.

    Aux dames, c'est la pièce de base.

    Et dans ce dernier jeu, que peut-il arriver de mieux à un pion,

    que d'attendre la dernière ligne et de se transformer en dame,

    c'est alors un pion qui dame.

    Et damer un pion, c'est le transformer en dame,

    s'assurant une victoire probable.

    Damer le pion signifie donc pratiquement gagner,

    et damer le pion à quelqu'un, l'emporter sur lui.

    Grâce à Dieu, il ne s'agit pas de le damner,

    mais seulement, comme aux dames, de le mettre en échec.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:40
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics