Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Clencher la porte

    Savez-vous ce que veut dire clencher la porte? Regardez le professeur Bernard Cerquiglini en expliquer la signification dans sa chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents. Merci professeur !

    Transcription

    En francophonie, nous avons des mots plein les terroirs, profitons-en.

    Vous passez chez un ami. Vous sonnez, il ne répond pas.

    Afin de vérifier son absence, vous faites jouer la poignée de la porte, sans résultat.

    Cette opération de vérification s'appelle chez moi, à Lyon, clicher la porte.

    Ah, j'ai cliché la porte pour vérifier s'il était encore là.

    En français standard, on n'a rien de correspondant,

    mais en fra (...)

    En francophonie, nous avons des mots plein les terroirs, profitons-en.

    Vous passez chez un ami. Vous sonnez, il ne répond pas.

    Afin de vérifier son absence, vous faites jouer la poignée de la porte, sans résultat.

    Cette opération de vérification s'appelle chez moi, à Lyon, clicher la porte.

    Ah, j'ai cliché la porte pour vérifier s'il était encore là.

    En français standard, on n'a rien de correspondant,

    mais en français régional, on reconnaît le mot clenche

    signifiant loquet, poignée de porte,

    des plus fréquents dans tout l'Ouest et même le Nord de la France.

    J'ai relevé clenche, poignée de porte par exemple,

    chez Raymond QUENEAU, natif du Havre,

    également chez Georges SIMENON, qui était né à liège.

    Le mot clenche a donné le verbe clencher, ouvrir une porte ou une fenêtre,

    et aussi, manifester sa présence en faisant jouer la poignée de la porte.

    A l'évidence, mon emploi lyonnais est un dérivé de ce dernier sens.

    En tous les cas, avec clenche, clencher,

    nous avons deux mots brefs, commodes,

    bien vivants dans les français régionaux.

    Adoptons-les.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:36
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics