Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Chic

    Connaissez-vous le mot chic ? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Les termes familiers ont leurs modes, lesquelles sont cycliques.

    Prenez le mot chic.

    Issu sans doute d'un allemand du sud, chic, l'habileté, le savoir-faire,

    il apparaît en français, au début du XIXe siècle, dans le langage des peintres.

    C'est de l'argot de rapin, du jargon d'atelier.

    Dessiner de chic, c'est-à-dire de mémoire et sans modèle,

    attraper le chic, avoir le chic pour croquer une silhouette.

    (...)

    Les termes familiers ont leurs modes, lesquelles sont cycliques.

    Prenez le mot chic.

    Issu sans doute d'un allemand du sud, chic, l'habileté, le savoir-faire,

    il apparaît en français, au début du XIXe siècle, dans le langage des peintres.

    C'est de l'argot de rapin, du jargon d'atelier.

    Dessiner de chic, c'est-à-dire de mémoire et sans modèle,

    attraper le chic, avoir le chic pour croquer une silhouette.

    Cette habileté peut être artificielle et affectée.

    Baudelaire dénonçait le chic contraire à la vérité et à l'inspiration,

    le chic devient alors du chiqué.

    A la fin du XIXe siècle, l'habileté le cède à l'élégance,

    les Parisiennes ont du chic, mais cette élégance peut être également affectée,

    c'est du faux chic, c'est-à-dire du vrai toc.

    Dans la première moitié du XXe siècle,

    il semble qu'un emploi vaguement appréciatif domine.

    C'est l'époque des chics types, de "ça c'est vraiment chic".

    Chic devient une interjection que détrône, bien vite, chouette, super, génial.

    Depuis quelque temps, il me paraît que l'emploi de chic, pour désigner l'élégance,

    fait retour, non pas en bonne part, mais de façon parodique.

    BCBG, bon chic, bon genre, se moque gentiment du français parlé

    entre Neuilly, Auteuil et Passy.

    La mode juvénile des santiags et des restaurants Tex Mex

    a créé ce pur joyau, chicos.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:48
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics