Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Chez le coiffeur

    Vous avez des difficultés avec l'expression chez le coiffeur ? Le professeur Bernard Cerquiglini vous éclaire sur les méandres de la langue française... Merci professeur !

    Transcription

    Mon professeur de première avait coutume de dire Messieurs, on était avant la mixité. Vous irez au bordel, on était entre hommes, il affectait une pédagogie virile, mais auparavant, vous passerez chez le coiffeur. C'était rappeler, en termes martiaux, une règle essentielle de la grammaire française. Pour désigner une boutique, un établissement, on emploie la proposition à, on va à la boulangerie, mais si l'on veut désigner le propriétaire ou le gérant de cet établissement, on doit utiliser chez, (...)

    Mon professeur de première avait coutume de dire Messieurs, on était avant la mixité. Vous irez au bordel, on était entre hommes, il affectait une pédagogie virile, mais auparavant, vous passerez chez le coiffeur. C'était rappeler, en termes martiaux, une règle essentielle de la grammaire française. Pour désigner une boutique, un établissement, on emploie la proposition à, on va à la boulangerie, mais si l'on veut désigner le propriétaire ou le gérant de cet établissement, on doit utiliser chez, on va chez le boulanger. L'explication en est simple, la préposition chez provient du latin casa, qui signifiait la maison, en ancien français chez Martin signifiait la maison de Martin. On comprend donc historiquement l'opposition entre au bordel et chez coiffeur, mais comme on le sait, la langue populaire familière a tendance, depuis longtemps, à réduire cette opposition. On connaît le proverbe, "il vaut mieux aller au boulanger qu'au médecin", cet emploi est fautif, je ne le recommande pas, mais il n'est pas aberrant. Ceux qui disent au coiffeur considèrent, à juste titre, qu'ils ne se rendent pas proprement chez lui, il y a quelque chose d'intuitivement juste dans le mauvais usage. Prenons un exemple un peu provocateur, si je suis l'ami d'un médecin, ai-je vraiment tort de dire, j'ai passé le réveillon chez mon médecin, mais auparavant je suis allé au coiffeur.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:52
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics