Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Chambardement

    Connaissez-vous le mot chambardement ? Laissez vous guider par le professeur Bernard Cerquiglini pour en apprendre un peu plus sur la langue française. Merci professeur !

    Transcription

    Un téléspectateur qui porte le beau patronyme bourguignon de Chambard me demande, avec inquiétude, si son nom a quelque rapport avec le verbe "chambarder", qui signifie "bouleverser de fond en comble". Rassurons-le.

    La forme dialectale "chambe" pour jambe est bien attestée dans l'Est de la France. Un de ses ancêtres possédait de beaux mollets. Rien à voir avec chambarder. Mais d'où vient ce dernier ? On l'a longtemps rapproché du mot "champart". Formé sur "champ", ce terme désignai (...)

    Un téléspectateur qui porte le beau patronyme bourguignon de Chambard me demande, avec inquiétude, si son nom a quelque rapport avec le verbe "chambarder", qui signifie "bouleverser de fond en comble". Rassurons-le.

    La forme dialectale "chambe" pour jambe est bien attestée dans l'Est de la France. Un de ses ancêtres possédait de beaux mollets. Rien à voir avec chambarder. Mais d'où vient ce dernier ? On l'a longtemps rapproché du mot "champart". Formé sur "champ", ce terme désignait le droit féodal qu'avaient certains seigneurs de lever une part des récoltes. Par une dérivation évidente aux yeux des paysans, on serait passé de prendre une partie des récoltes à endommager et puis à saccager, mais rien n'est moins sûr. Le verbe chambarder est récent. Il est attesté en 1881. En plus, c'est une réflexion d'un Chamberdais apparue au début du siècle. Ce qui est certains, c'est que chambarder et son dérivé chambardement, appartiennent à l'argot des militaires, de même que le dérivé régressif "chambard", apparut à la fin du XIXème siècle dans l'argot des polytechniciens,. Il désigne le chahut : faire du chambard.

    Si chambarder a gardé un sens concret, chambardement s'emploie surtout de façon figurée et dans le langage politique : le grand chambardement, c'est le grand soir, la révolution, l'abolition des privilèges et des droits iniques, comme les droits féodaux et le champart.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:52
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics