Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Cascadeuse

    Partez à la découverte de la langue française : ses curiosités, son actualité et ses accents grâce à Merci Professeur !. Dans cette chronique, le professeur Bernard Cerquiglini va parler de cascadeuse.

    Transcription

    Je relisais l'autre soir, la Comtesse de Cagliostro, l'une des plus charmantes aventures d'Arsène Lupin. Lupin se rend au spectacle pour y applaudir la "cascadeuse", une danseuse, nous dit l'auteur, Maurice Leblanc, que l'on nommait ainsi à cause de la cascade de faux bijoux qui ruisselait sur ses épaules. Cette remarque est intéressante à un double titre.

    D'abord, elle est un bon exemple d'étymologie populaire ou de remotivation. Cela n'a rien à voir avec la cascade de faux bijoux (...)

    Je relisais l'autre soir, la Comtesse de Cagliostro, l'une des plus charmantes aventures d'Arsène Lupin. Lupin se rend au spectacle pour y applaudir la "cascadeuse", une danseuse, nous dit l'auteur, Maurice Leblanc, que l'on nommait ainsi à cause de la cascade de faux bijoux qui ruisselait sur ses épaules. Cette remarque est intéressante à un double titre.

    D'abord, elle est un bon exemple d'étymologie populaire ou de remotivation. Cela n'a rien à voir avec la cascade de faux bijoux. Les sens du mot cascadeur sont liés à l'image de l'eau qui jaillit et qui rebondit. Ensuite, pour nous aujourd'hui, un cascadeur ou une cascadeuse, c'est d'une part un acrobate spécialisé dans les actions périlleuses, d'autre part et surtout, un individu qui double un acteur dans les séquences dangereuses. Jusque dans les années 1930, un cascadeur, c'était tout autre chose. Tout d'abord, une personne à la conduite désordonnée, tumultueuse. "Une cascadeuse de la pire espèce", déclare un personnage de Marcel Proust. Ensuite, un acteur de théâtre, bouffon assez médiocre, qui cascade ou fait des cascades, c'est-à-dire des plaisanteries improvisées. Le cascadeur s'est fait siffler. Enfin, une danseuse bondissant comme chez Maurice Leblanc.

    Les aventures d'Arsène Lupin sont un pur chef d'oeuvre, mais elles nous montrent, au passage, combien la langue française a évolué en moins d'un siècle.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:42
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics