Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Bourelle

    Savez-vous ce que veut dire bourelle? Regardez le professeur Bernard Cerquiglini en expliquer la signification dans sa chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents. Merci professeur !

    Transcription

    Je lisais l'autre soir chez Louis-Ferdinand CELINE "la nature est assez bourrel". Cette formule, très célinienne, est-elle une invention ou un souvenir de lecture ? Bourreau est le type même de substantif dont les dictionnaires ne relèvent que le masculin. On le comprend. Ce métier horrible est réservé aux hommes et ne connaît pas ou ne devrait pas connaître de féminin. Cependant, à partir du verbe bourrer, qui signifiait maltraiter, torturer, l'ancien français a construit d'une part, le masculi (...)

    Je lisais l'autre soir chez Louis-Ferdinand CELINE "la nature est assez bourrel". Cette formule, très célinienne, est-elle une invention ou un souvenir de lecture ? Bourreau est le type même de substantif dont les dictionnaires ne relèvent que le masculin. On le comprend. Ce métier horrible est réservé aux hommes et ne connaît pas ou ne devrait pas connaître de féminin. Cependant, à partir du verbe bourrer, qui signifiait maltraiter, torturer, l'ancien français a construit d'une part, le masculin bourreau, et d'autre part, le féminin bourrelle. Au sens propre, il désigne soit l'épouse du bourreau, soit, malheureusement, une femme chargée d'infliger une peine capitale à une autre femme. Au sens figuré, on le rencontre dans toute l'ancienne langue et jusqu'au seizième siècle. Un poète pouvait dire madame, vous êtes bourelle de mon cœur. Ce qui montre, une fois de plus, que l'ancienne langue féminisait tout naturellement. C'est plus tard, par restriction de certaines professions hommes, que les féminins ont disparu. Mais ceci, qui est un fait social, n'a rien à voir avec la morphologie de la langue. Sur bourreau, on devrait, tout naturellement, pouvoir former bourrelle comme CELINE l'a fait. D'autant plus que le mot bourreau possède de nombreux sens figurés, qu'il est tentant de féminiser. Allez, essayons ! Bourelle de travail, Gertrude est néanmoins une véritable bourrelle des cœurs.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:51
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics