Ouvrir Menu
TV5MONDE+
Profitez de votre espace

Pas encore inscrit ?

Créez vos alertes selon vos préférences, partagez voc contenus favoris, et accédez à vos recommandations personnalisées

  • Chargement du lecteur...
  • Merci professeur !

    Bougre

    Aujourd'hui, dans sa chronique sur la langue française, ses curiosités, son actualité et ses accents, le professeur Bernard Cerquiglini nous parle du mot bougre. Merci professeur !

    Transcription

    Au chauffeur de taxi qui me conduisait ici et qui venait de traiter de bougre d'âne, un automobiliste hésitant, j'ai dit : "Cela tombe bien, nous venons de passer devant l'ambassade de Bulgarie". Dans le rétroviseur, il m'a regardé d'un air inquiet. En effet, bougre provient de bulgarus, c'est-à-dire de bulgare. J'en demande pardon à nos amis d'Europe orientale, c'est, dans l'ancienne langue, un mot terrible.

    En effet, à cause des farouches hérétiques Bulgares, les bogomiles. Bougr (...)

    Au chauffeur de taxi qui me conduisait ici et qui venait de traiter de bougre d'âne, un automobiliste hésitant, j'ai dit : "Cela tombe bien, nous venons de passer devant l'ambassade de Bulgarie". Dans le rétroviseur, il m'a regardé d'un air inquiet. En effet, bougre provient de bulgarus, c'est-à-dire de bulgare. J'en demande pardon à nos amis d'Europe orientale, c'est, dans l'ancienne langue, un mot terrible.

    En effet, à cause des farouches hérétiques Bulgares, les bogomiles. Bougre signifie d'abord hérétique, païen, démon. Mais comme on leur prêtait des mœurs coupables, il signifie surtout homosexuel à une époque où cela vous conduisait au bûcher. C'est donc un mot terrible. La bougrerie, c'est la sodomie, et l'adverbe bougrement qualifie des pratiques dites contre nature.

    Quand nos grands-mères s'exclamaient, bigre, elles ignoraient qu'elles atténuaient l'interjection bougre, l'exact équivalent de foutre. Bougre et foutre, on les a beaucoup entendus pendant la Révolution française. C'était du langage de sans-culottes.

    Aujourd'hui, on parle d'un pauvre bougre ou même, par gentillesse, d'un brave bougre. Convenons que le sens du terme, depuis, s'est bigrement rabougri.

    Voir plusmoins
    Publié le 31 juil. 2014
    00:01:47
    Disponible jusqu'au : 5 mars 2050
    Tous publics
    Tous publics